RMC Sport

Appels du pied, coups de bluff, démentis… Giroud, l’OL et l’OM "feuilletonnent" au mercato

Olivier Giroud

Olivier Giroud - AFP

L’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais sont à la lutte pour obtenir la signature de l’attaquant d’Arsenal Olivier Giroud. Alors que les clubs français n’ont pas du tout la même stratégie sur ce dossier, l'intéressé souffle lui aussi le chaud et le froid dès qu'on évoque un éventuel transfert au mercato.

Le 25 avril Wenger dément un intérêt de l’OM

En quête d’un très grand buteur pour son Champions Project, l’OM a inscrit le nom d’Olivier Giroud sur sa short list. Arsène Wenger n’est pas au courant. "Je n’ai pas eu d’approche de Marseille et nous voulons garder Olivier Giroud au club", lâche l’entraîneur des Gunners.

4 juin Giroud n’est pas "insensible à l’approche d’un club mythique comme Marseille"

Sur le plateau de Téléfoot, l’avant-centre d’Arsenal est interrogé sur l’intérêt de l’OM. "Je ne suis pas forcément insensible aux approches des clubs français, surtout un club mythique comme Marseille, répond Giroud avant de préciser : Mais mon avenir, pour l’instant, est à Arsenal. J’ai encore deux, voire trois ans de contrat. J’ai envie de gagner la Premier League."

6 juin Giroud met la pression sur Wenger

Lors d’une conférence de presse avec les Bleus, le Gunner, clairement pas satisfait de son temps de jeu à Arsenal, entretient le flou sur son avenir. "Je ne sais pas de quoi le futur proche sera fait, il faudra composer avec le mercato estival, avoir une discussion avec le coach. Mais il compte sur moi, il a confiance en moi, même si c'est vrai que cette année j'ai eu un temps de jeu limité. Il y a eu des choix en ma défaveur, mais ce n'est pas pour autant que je n'ai plus sa confiance. C'est sûr que je ne me contenterai pas d'un si faible temps de jeu l'année prochaine."

>> LE MERCATO EN DIRECT

Le 7 juin "Quand j’étais gosse, j’étais fan de l’OM", glisse Giroud

Dans un entretien accordé au Figaro, Giroud caresse encore Marseille dans le sens du poil. "Je suis flatté de voir le nom de l’OM s’intéresser à moi, répète-t-il. Quand j’étais gosse, j’étais fan de l’OM, la Coupe d’Europe, Jean-Pierre Papin, Chris Waddle et compagnie… Ça fait plaisir d’être courtisé par des clubs français, mais j’ai envie de gagner la Premier League avec Arsenal. Donc je ne me vois pas partir cet été d’Angleterre."

Le 25 juin Aulas ne se cache pas

Le président de l’OL qui anticipe le départ de Lacazette n’avance pas masqué et rêve d’attirrer le joueur d’Arsenal. "C'est un garçon qu'on apprécie, qui marque aussi beaucoup de buts et qui a beaucoup d'ambition pour la Russie (pour la Coupe du monde 2018, ndlr). Il m'a indiqué lui-même qu'il voulait prendre son temps, que les choses n'étaient pas complètement définies avec Arsenal, qu'il avait le secret espoir d'y être l'attaquant numéro 1 la saison prochaine."

Le 28 juin Aulas tend une perche…

Plus intéressé que jamais par Giroud, JMA s’en remet à l’entraîneur d’Arsenal. "Je pense qu'aujourd'hui, Olivier souhaite rester à Arsenal. C'est surtout Arsène Wenger qu'il faut interroger. S'il y a des arrivées à Arsenal, peut-être qu'Olivier souhaitera revenir en France. Je ne connais pas du tout l'intérêt de Marseille pour Olivier. J'ai exprimé depuis longtemps qu'il fait partie des joueurs qui peuvent nous intéresser, mais pas uniquement. Et comme on souhaite que le recrutement soit terminé dans 15 jours, pratiquement, ce n'est pas obligatoirement compatible avec le souhait d'Olivier Giroud."

… et Mc Court fait la sourde-oreille

Dans les colonnes de la Provence, le propriétaire de l’OM Frank McCourt utilise l’humour pour botter en touche sur ce dossier. A la question "appréciez-vous Olivier Giroud dont le nom revient ces derniers temps?", l’Américain répond dans un grand sourire : "Je ne comprends pas votre anglais. Je ne réponds pas aux questions spécifiques sur les joueurs. Mais merci pour cette question(rire)."

A lire aussi>> PSG: Adrien Rabiot, le coup de pression ?

AB