RMC Sport

Après Gameiro, les affaires continuent

-

- - -

Après les signatures de Nicolas Douchez et Kévin Gameiro, le PSG veut continuer d’enflammer le marché des transferts. Grâce à l’apport financier des nouveaux actionnaires qataris, le club de la capitale s’autorise les rêves les plus fous.

Les supporters parisiens peuvent rêver. Après les arrivées du gardien de but Nicolas Douchez (Rennes), le club de la capitale s’est attaché les services du deuxième meilleur buteur de Ligue 1 (22 buts), le Lorientais Kevin Gameiro. Assurément le premier gros coup du mercato. « Le PSG est mon club de cœur, s’est réjoui l’international tricolore (5 sélections – 1 but). J'adore le Parc des Princes et j'ai hâte d’y jouer. Le PSG a cassé sa tirelire pour me faire venir (environ 15M€ bonus compris, ndlr). » L’arrivée du nouvel actionnaire n’est pas étrangère à cette soudaine frénésie financière. Les « amis qataris », comme les avaient appelés Sébastien Bazin, le représentant de Colony Capital, ancien actionnaire majoritaire, sont disposés à sortir le carnet de chèques pour offrir au club francilien un recrutement haut de gamme. A priori, il n’existe pas d’enveloppe allouée aux transferts. Le budget mercato est-il « no limit » ? Une chose est sûre, les Qataris veulent bâtir une équipe compétitive dès la prochaine saison. Reste aux dirigeants parisiens à se montrer convaincants.

En coulisse, Robin Leproux, le président, Alain Roche, le directeur sportif, et Antoine Kombouaré, l’entraîneur parisien, s’activent sur plusieurs dossiers. En défense centrale, un grand nom est attendu aux côtés de Mamadou Sakho. Du coup, si les pistes menant à Bisevac (Valenciennes), Yanga-Mbiwa (Montpellier) et Varane (Lens) ne sont pas abandonnées, les supporters parisiens pourraient vite découvrir un ou deux défenseurs de haut niveau international sur les tablettes de leur club.

Kombouaré a appelé Matuidi

Au milieu de terrain, Antoine Kombouaré souhaite toujours la venue du Bordelais Alou Diarra. Problème : convoité aussi par l’OM, le capitaine de l’équipe de France est davantage attiré par le défi phocéen. La solution alternative s’appelle Blaise Matuidi. Selon nos informations, Kombouaré a appelé le récupérateur stéphanois. Le PSG, qui n’a pas encore fait d’offre à l’ASSE, devra, là aussi, composer avec la concurrence de Lyon, très chaud sur le Forézien.

Pour enflammer le Parc des Princes, Paris pense aussi à Gervinho. Les dirigeants de la capitale sondent depuis plusieurs semaines l’entourage du Lillois, étincelant cette saison. Il y a un an, Al Sadd, le club du Cheikh Jasim, le frère du Cheikh Tamin Bin Hamad Al-Thani, prince héritier au Qatar et actuel propriétaire du PSG, avait fait une offre de 14M€ au LOSC pour l’attaquant ivoirien. En vain. Comme pour Blaise Matuidi, aucune proposition du PSG n’a été faite à ce jour. Selon nos informations, Gervinho préfère jouer en Angleterre. Son avenir devrait d’ailleurs se jouer entre Arsenal et Tottenham. Du coup, la piste du Stéphanois Dimitri Payet est toujours activée. Alors que l’arrivée d’une grande star n’est pas à exclure, le PSG entame son mercato sur une grosse dynamique. Jusqu’où ira-t-il ?

A.B. avec M.B.