RMC Sport

Barcelone: Le message énigmatique d’Abidal (pour De Ligt?)

Mattijs De Ligt

Mattijs De Ligt - ICON Sport

Eric Abidal, secrétaire technique du FC Barcelone, a publié un message énigmatique que la presse catalane interprète comme un tacle à peine voilé à Matthijs De Ligt. Sauf que ce semble bien être un piratage.

Si Mattihjs De Ligt assurait récemment vouloir prendre son temps sur son avenir, les choses semblent s’accélérer. Selon les médias italiens et espagnols, le défenseur néerlandais pourrait prendre la direction du PSG. Son agent, Mino Raiola, serait d’ailleurs dans la capitale française où un contrat de cinq ans et un salaire de 10 millions d’euros annuels l’attendraient. Son arrivée au PSG serait d’ailleurs le dossier prioritaire de Leonardo, qui va prochainement retrouver ses fonctions de directeur sportif six ans après son départ. 

Très pressant sur ce dossier, le FC Barcelone vivrait mal cette volte-face annoncée. Le quotidien catalan Sport a d’ailleurs fait sa Une sur la "colère" des Blaugrana contre le défenseur de l’Ajax Amsterdam, auteur d’une grosse saison avec son club. Celle-ci s’est peut-être matérialisée par un message énigmatique d’Eric Abidal sur Instagram. 

L’ancien défenseur du club, qui occupe désormais le poste de secrétaire technique, a repris une célèbre citation de Johan Cruyff, ancienne légende du club comme joueur puis entraîneur. Celui qui a révolutionné le jeu des Blaugrana avait un jour déclaré: "Celui qui doute de jouer à Barça ne nous sert déjà plus." Une citation à laquelle Abidal a ajouté un commentaire: "Merci Johan, tu as raison". Pour beaucoup, le tacle vers De Ligt ne fait pas de doute. A moins que cela ne concerne Antoine Griezmann, qui a annoncé son départ de l’Atlético de Madrid et qui est pressenti en Catalogne. Mais son arrivée ne ferait pas l’unanimité dans le vestiaire es Blaugrana. 

Mardi, après la victoire de la France en Andorre (0-4), Grizou a évoqué son avenir en assurant qu’il connaissait son prochain club et en réclamant de la patience. Le tout en indiquant qu’il ne savait pas s’il poursuivrait en Liga

Sauf que dans la foulée, Eric Abidal publie un message beaucoup moins énigmatique: Vous avez été hackés. Difficile d'attribuer le premier message au directeur sportif catalan.

NC