RMC Sport

Bordeaux et Carrasso dans le flou

Cédric Carrasso

Cédric Carrasso - -

Figure emblématique de Bordeaux, Cédric Carrasso a refusé une première proposition de prolongation de la part de ses dirigeants. Tout comme Henri Saivet et Grégory Sertic, qui symbolisent pourtant le futur du club girondin.

Auteur d’un recrutement minimaliste pour assainir ses finances, Bordeaux a largement consacré son intersaison à prolonger les contrats de bon nombre de ses éléments. Mais plusieurs dossiers calent encore et notamment celui de Cédric Carrasso. Taulier de l’effectif girondin, auquel il appartient depuis quatre ans, le gardien vient de refuser une offre de prolongation d’un an (il est sous contrat jusqu’en 2015), après une réunion mardi au Haillan. L’ancien Toulousain, qui assure vouloir « s’inscrire dans la durée, voire finir sa carrière à Bordeaux », espérait au moins deux années supplémentaires. Et son avenir en Gironde, jusqu’à nouvel ordre, n’est pas assuré.

Alors que Bursaspor et la Fiorentina ont témoigné un intérêt certain pour le joueur, ce dernier assure avoir « besoin d’un projet », souhaitant notamment « entrer dans le nouveau stade (prévu pour juin 2015, ndlr) avec une équipe qui a évolué ensemble pendant deux ou trois ans ». Ses dirigeants vont donc devoir lui apporter les garanties nécessaires s’ils ne veulent pas perdre l’un des piliers du groupe. Sachant qu’en cas de départ – même si une autre offre devrait être formulée – le staff bordelais devrait se mettre en quête d’un nouveau gardien titulaire, ne voyant pas Kevin Olimpa, actuelle doublure, endosser le rôle du numéro 1.

Urgence sur les cas Saivet et Sertic

Le club a donc du pain sur la planche, d’autant que les cas Henri Saivet et Grégory Sertic, dont les contrats arrivent à terme en 2014, sont également loin d’être résolus. Les deux joueurs, respectivement âgés de 22 et 24 ans, sont les têtes d’affiche de la nouvelle politique de jeunes souhaitée par le président Triaud. Mais ils ont tous deux refusé de prolonger, estimant les propositions insuffisantes au regard du statut qu’ils ont acquis dans l’équipe l’an passé et de leur future stature d’internationaux (Saivet a été appelé par le Sénégal et Sertic aurait rejoint la Croatie sans une blessure à la cheville). Le Genoa est d’ailleurs passé à l’attaque pour enrôler le jeune attaquant et Bordeaux, comme pour Carrasso, va devoir s’employer.

A lire aussi :

- Pas d'angoisse à Bordeaux

- Bordeaux n’a pas (trop) peur des gros

- L'actu des transferts

A.T. et avec M.Bo. et O.S.