RMC Sport

Fabinho explique son transfert à Liverpool: "C’était facile de dire oui"

EXCLU RMC SPORT. Fabinho quitte Monaco pour Liverpool, un transfert à 50 millions d’euros. Séduit par les Reds et notamment leur entraîneur Jürgen Klopp, le Brésilien n’a pas vraiment hésité.

Fabinho, quelle sont vos premières impressions ?

Je suis très heureux de rejoindre Liverpool. Au dernier mercato, ça avait été un peu difficile. C’était presque fait, mais j’étais resté. J’ai fait de belles choses à Monaco, c’était merveilleux pendant cinq saisons. A Liverpool, j’espère avoir le même succès qu’à Monaco.

Pourquoi avez-vous choisi Liverpool ?

C’est un grand club, très ambitieux, qui a fait de très belles choses sur les dernières années. Ils ont été en finale de Ligue des champions, ils sont toujours là en Premier League, parmi les premiers. Je pense que je peux beaucoup grandir, beaucoup apprendre dans ce club. C’est un championnat que j’aime bien. J’espère continuer de grandir dans ce grand club.

La décision a-t-elle été rapide ?

Les contacts, ça fait quelques semaines. J’ai parlé avec des gens du club, avec l’entraîneur (Jürgen Klopp), ce qui m’a donné beaucoup de confiance. Je voulais aller dans un club qui me voulait vraiment, qui démontrait un grand intérêt. Avec tout ça, c’était facile de dire oui. J’ai réfléchi un peu et j’ai dit à mon agent qu’il pouvait poursuivre la transaction. Je suis très content que ça soit fait dès le début du mercato.

Depuis combien de temps discutiez-vous avec Liverpool ?

Ça faisait trois, quatre semaines que je parlais avec eux.

D’autres clubs étaient-ils intéressés ?

J’ai eu deux choix. Des vrais choix, pas que des intérêts. Je ne veux pas parler d’autres clubs. C’est fait, je suis un joueur de Liverpool. J’avais déjà décidé.

Avec qui avez-vous échangé au sein du club de Liverpool ?

J’ai parlé par téléphone avec Firmino. Je le connais personnellement, j’ai été en sélection avec lui. J’ai pu parler avec l’entraîneur aussi, avec des gens qui travaillent au club. Ils m’ont donné beaucoup de confiance, ils m’ont démontré qu’ils me voulaient vraiment. Quand on s’est rencontré, tout s’est très bien passé.

La Premier League vous faisait-elle rêver ?

Oui. J’ai toujours dit que c’était un championnat que je voulais connaître, où je voulais jouer. On voit beaucoup de passion, une ambiance de fous dans les stades tous les week-ends. J’ai hâte de connaître ça.

Aimeriez-vous que Nabil Fekir signe aussi à Liverpool ?

Oui. C’est un très bon joueur, de niveau international. En Ligue 1, il n’y a pas que cette saison qu’il a démontré des choses. Ça fait déjà quelques années qu’il démontre sa qualité. S’il vient, ça sera bien aussi.

Qu’est-ce qui va vous manquer à Monaco ?

Cinq ans, c’est beaucoup de temps. Il y a beaucoup de choses qui vont me manquer. Les coéquipiers, les gens qui travaillent au club, l’entraîneur, le staff qui m’ont beaucoup aidé. Vadim Vasilyev a toujours eu confiance en moi. Avec Dmitri (Rybolovlev), ils font du très bon travail à Monaco. Je remercie le club, les supporters qui ont toujours été avec nous. Je suis arrivé comme un inconnu à Monaco. Là, je sors comme un très bon joueur, je pense, et totalement différent.

Quel sera votre plus beau souvenir ?

Il y a de très bons souvenirs. Le match contre Manchester City en Ligue des champions, quand on a gagné 3-1. Et quand on a gagné le championnat. On a fait une saison incroyable (2016-2017).

Avez-vous un message pour les supporters monégasques ?

Merci beaucoup ! Ils nous ont toujours soutenu. A mon dernier match au stade Louis-II, il s’est passé quelque chose que je n’attendais pas. C’était vraiment très spécial. Je veux me rappeler de ça pendant toute ma vie. Merci encore !

Quelle est votre ambition désormais ?

Si je partais de Monaco, je voulais quelque chose de beau. J’espère très vite m’adapter à ce nouveau championnat, ce nouveau club. J’espère, au niveau collectif, gagner des titres. Et au niveau personnel, continuer à grandir, apprendre avec ces grands joueurs, cet entraîneur. La sélection est aussi toujours dans ma tête. J’ai eu de l’espoir cette saison parce que j’ai fait un bon travail. J’espère continuer pour avoir une occasion.

LP avec VR et MBo