RMC Sport

Fernando Torres proche de rejoindre le Japon

Fernando Torres

Fernando Torres - AFP

Laissé libre par l’Atlético de Madrid, Fernando Torres devrait rapidement s’engager avec le club japonais du Sagan Tosu, relégable en J-League.

Après Lukas Podolski et Andrés Iniesta, une autre star du football européen va tenter l’aventure au Japon : Fernando Torres. Si la Ligue Japonaise avait déjà annoncé sa signature avant de se rétracter à la fin du mois de mai, cette fois-ci "El Nino" devrait bien s’engager avec le club du Sagan Tosu pour trois ans. Auteur de cinq buts en 27 apparitions en Liga cette saison, le joueur formé à l’Atlético mais laissé libre par les Colchoneros espère profiter d’un exil doré à l’autre bout du monde.

Un contrat estimé à 6,2M€ par saison

Ce vendredi, le quotidien espagnol AS livre les détails du contrat qui attend le champion du monde 2010. Ainsi, le buteur de 34 ans percevra un salaire estimé à près de 6,2 millions d’euros par saison. Si un porte-parole du club japonais a confirmé des négociations très avancées avec Fernando Torres, aucun accord n’a été officialisé entre les deux parties. Selon la presse nippone, il ne resterait que quelques détails à régler pour finaliser l’arrivée de l’ancien buteur de la Roja.

De la Ligue Europa au maintien

Au contraire d’un Andrés Iniesta qui vise le titre avec le Vissel Kobe, Fernando Torres devra d’abord aidé sa future équipe à se maintenir dans l’élite. Un nouveau défi à relever pour celui qui a offert à l’Espagne son premier trophée lors de la finale de l’Euro 2008 et remporté la Ligue Europa en 2018.

JGL