RMC Sport

La Ligue japonaise annonce l'arrivée de Torres (avant de se rétracter)

Torres

Torres - AFP

En fin de contrat à l'Atlético de Madrid, Fernando Torres serait sur le point de rejoindre Andrés Iniesta au Japon. La J-League a annoncé ce mercredi matin son arrivée au Sagan Tosu, avant de retirer sa publication et de présenter ses excuses.

Et si le Japon était la nouvelle destination à la mode pour les footballeurs ? Car après Andrés Iniesta, récemment parti au Vissel Kobe après avoir fait toute sa carrière au Barça, c’est un autre international espagnol qui serait sur le point de rejoindre le pays du Soleil-Levant. Il aurait même déjà trouvé un accord avec le Sagan Tosu, à en croire la Ligue de football professionnel japonaise. Sur son site, la J-League a effectivement annoncé ce mercredi matin l’arrivée de Fernando Torres chez l’actuel avant-dernier du championnat. Resté en ligne pendant quelques minutes, l’article de la Ligue a ensuite été supprimé.

Le Sagan Tosu 17e sur 18 équipes

Sur son compte Twitter, la J-League a ensuite tenu à présenter ses excuses pour la publication de cet article. "Nous nous excusons auprès du club, des fans et des supporters", a-t-elle écrit, alors qu’elle a sans doute devancé l’annonce officielle du Sagan Tosu. Début mai, le quotidien madrilène Marca expliquait que le club japonais était l’un des clubs les mieux placés pour s’offrir les services de Torres, qui a fait ses adieux à l’Atlético de Madrid lors de la dernière journée de Liga. Formé chez les Colchoneros, "El Niño" était parti à Liverpool en 2007 pour plus de 30 millions d'euros, avant de rejoindre Chelsea, puis le Milan AC.

Revenu à l’Atlético il y a quatre ans, il a disputé 27 matchs de Liga cette saison et a également remporté la Ligue Europa face à l'OM. Son arrivée pourrait faire du bien au Sagan Tosu, qui compte seulement 13 points après 15 journées. Le Vissel Kobe occupe de son côté la 6e place.

VIDEO - Hermel fait le point sur le mercato estival du Real Madrid

RR