RMC Sport

Gignac pour 16M€ à l’OM

André-Pierre Gignac

André-Pierre Gignac - -

Le TFC a accepté l’offre des dirigeants marseillais. L’attaquant toulousain va s’engager pour cinq ans.

Même si « ce n’est pas forcément le choix » de Didier Deschamps, André-Pierre Gignac va porter le maillot marseillais. Après trois saisons pleines au TFC, l’attaquant international, 24 ans, va parapher un contrat de cinq ans en faveur du club de son cœur. Pour lui, originaire de Martigues, c’est un rêve de gosse qui se réalise.

Ce vendredi, Olivier Sadran a accepté l’offre de l’Olympique de Marseille : 16M€. C’est 2M€ de moins que ce qu’avait exigé le président toulousain au départ mais cela représente néanmoins une somme considérable. Le TFC devra se tourner très rapidement vers une solution de rechange tant l’effectif d’Alain Casanova se retrouve dégarni au poste d’avant-centre (Pentecôte et larsen blessés). On parle de l’arrivée du Bordelais David Bellion.

La formation marseillaise récupère en revanche un avant-centre au parcours atypique qui a véritablement explosé lors de la saison 2008-2009, lorsqu’il a terminé Meilleur buteur de Ligue 1 avec 24 buts. Depuis, le Provençal est devenu international, grâce à Raymond Domenech, disputant même la Coupe du monde en Afrique du Sud. Aujourd’hui, il compte 16 sélections et 4 buts. « C’est le meilleur spécialiste à son poste en Ligue », souligne Deschamps. C’est en tout cas ce que lui a glissé l’entraîneur marseillais lorsque les deux hommes se sont téléphoné avant la conclusion de l’opération. « Il ne joue pas dans le registre de Mamadou, précise l’entraîneur marseillais. Ne mettons pas de pression où ce n’est pas nécessaire. Avoir des solutions supplémentaires apporte une plus grande concurrence. »

Il souffre de sa cheville

Le nouvel attaquant marseillais, qui a été touché à la cheville, devra néanmoins se relancer après une saison difficile émaillée de nombreuses blessures. L’an dernier, le cousin de Pancho Abardonado, un ancien Marseillais lui-aussi, n’a inscrit que 8 buts en Ligue 1. Trop peu pour un joueur de ce calibre. Il devra faire mieux cette saison. Le Vélodrome, réputé pour son intransigeance, adore les avants-centres qui marquent. D’Andersson à Drogba en passant par Skoblar et Papin, ils ont été adulés par le chaud public marseillais. A lui de jouer de concrétiser son rêve de gosse…

M.A.