RMC Sport

"Je suis devenu exigeant": Rudi Garcia veut un club qui joue la Ligue des champions

Dans un entretien donné vendredi au Corriere dello Sport, Rudi Garcia explique pourquoi il n'a toujours pas trouvé de club depuis son départ de l'OL en fin de saison dernière. Il préfère attendre une bonne opportunité en Angleterre ou en Espagne, idéalement.

Les vacances sont finies pour Rudi Garcia. Sans club depuis la fin de son aventure à l’OL, où il est parti en mauvais termes avec Juninho et Jean-Michel Aulas, le technicien de 57 ans a dit oui à Canal+ pour commenter cette saison des matchs de Ligue des champions et intervenir de temps en temps dans le Canal Football Club, comme l’a révélé L’Equipe. "C'est un moyen de rester en contact avec le plus haut niveau du football européen", explique-t-il dans un entretien accordé vendredi au Corriere dello Sport. Mais Garcia ne se voit pas rester très longtemps consultant.

Il vise l'Angleterre ou l'Espagne

"Ce sera une belle expérience, mais j'espère qu’elle sera courte, car j'ai envie de revenir sur le banc", précise-t-il dans les colonnes du journal italien. Et l'ancien coach de Lille et de la Roma sait exactement ce qu’il veut. Pas question pour lui de se précipiter ni d’accepter n’importe quel challenge. "J’ai eu beaucoup de propositions, même de la part d'une équipe qui participe à la Ligue des champions. Mais il s’agissait de propositions intéressantes uniquement sur le plan économique, ou sans programme derrière. J'attends un projet en Angleterre ou en Espagne, qui sont mes priorités", développe-t-il, sans pour autant fermer la porte à "l’Italie ou la France".

Garcia le reconnaît lui-même, il est "devenu exigeant, c'est comme ça", et rejoindre "un club qui ne dispute pas la Ligue des champions ou qui n'est pas en mesure de s'y qualifier" ne l’intéresse pas. Il avait déjà tenu ce discours en mai dernier, après son départ de l’OL, sur l’antenne de RMC. Des rumeurs l’envoyaient alors en Russie, du côté du Spartak Moscou. "Ce n’est pas un club d’un championnat majeur en Europe, avait-il commenté. Les clubs qui peuvent m’intéresser ne sont pas légion. Ils font partie des championnats majeurs en Europe, et soit ils ont le potentiel pour se qualifier pour la Ligue des champions, soit ils joueront la Ligue des champions la saison prochaine."

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR