RMC Sport

Lorient, acteur majeur du mercato

Arnold Mvuemba

Arnold Mvuemba - -

Comme souvent avec Christian Gourcuff, les noms ne sont pas clinquants mais les arrivées efficaces. Dans les dernières heures du mercato estival, Benjamin Corgnet et Enzo Réale ont renforcé Lorient, qui peut avoir des ambitions, alors qu’Arnold Mvuemba a quitté les Merlus pour rejoindre Lyon. Valenciennes tient son attaquant avec Anthony Le Tallec.

Benjamin Corgnet (Dijon) choisit Lorient 
A Lorient, les noms ne sont pas clinquants mais les arrivées efficaces. Benjamin Corgnet est le meneur de jeu que de nombreux clubs de l’élite pistaient depuis la descente de Dijon en mai dernier. Marseille, Saint-Etienne et surtout l’Olympique Lyonnais faisaient les yeux doux au meilleur joueur de Ligue 2 de la saison 2010-2011, auteur de 8 buts et 2 passes décisives en 36 rencontres l’an passé en Ligue 1. Dans la dernière ligne droite du mercato, c’est Lorient qui a raflé la pépite Benjamin Corgnet (25 ans) avec un contrat de trois ans pour une somme de 3 millions d’euros, plus un million et demi de bonus. Avec Alain Traoré, Ludovic Giuly et désormais Corgnet, le recrutement des Merlus ne fait pas dans les grands noms mais promet de belles séquences de jeu sur la pelouse synthétique du Moustoir. Comme souvent avec l’équipe de Christian Gourcuff.

Mvuemba à Lyon, Réale chez les Merlus
La Bretagne, ça vous gagne ! Le curriculum vitae d’Arnold Mvuemba peut en témoigner. Avec 142 matchs de Ligue 1 au compteur sous les couleurs du Stade Rennais et de Lorient, le pedigree du milieu de terrain est solide. Un petit passage de deux saisons à Portsmouth, entre son épopée en Bretagne, a fait de l’ancien international espoir tricolore (4 sélections), un client dans l’entrejeu. Son abattage impressionne et sera bien utile à Rémi Garde pour combler le départ de Kim Kallström (Spartak Moscou), voire la blessure de Yoann Gourcuff. « Ça s’est fait dans les dernières heures, a confié Mvuemba sur RMC. Je me posais des questions sur mon avenir, je voulais voir autre chose. Lyon s’est présenté et j’ai sauté sur l’occasion. C’est une grande étape dans ma carrière. »

Mvuemba s’est engagé avec l’OL jusqu’en juin 2016 pour une somme de 3 millions d’euros. Enzo Réale, formé à Tola Vologe, prend lui le chemin inverse pour gagner du temps de jeu en signant quatre ans chez les Merlus. « Arnold a eu une saison difficile l’an passé mais il avait retrouvé son niveau, souffle Christian Gourcuff, l’entraineur de Lorient. C’était le métronome de l’équipe et c’est une perte importante pour nous. Avec la venue de Benjamin (Corgnet), on l’a bien remplacé. Et avec l’apport d’un garçon d’avenir comme Enzo Réale, qui pourra s’épanouir en Bretagne, ce sont des dernières heures de mercato bien gérées. »

Huitième club pour Le Tallec
Il n’est plus le grand espoir du football français qui rejoignait Liverpool à seulement 18 ans. Mais sous les couleurs de l’AJ Auxerre, Anthony Le Tallec a retrouvé le chemin des filets en Ligue 2. Quatre buts en six rencontres et Valenciennes enrôle l’ancien buteur des Bleuets (34 sélections pour 12 buts) pour 500 000 euros. « Je suis très content de retrouver la L1, c’est ce que je voulais, c’était mon objectif premier, confie l’ancien compère de Florent Sinama-Pongolle au Havre. J’ai fait un très bon début avec Auxerre et je vois qu’aujourd’hui le travail paye. Je suis en forme en ce moment, en confiance surtout. Je suis un joueur qui a besoin de ça et j’espère que ça va continuer ici. » Un huitième club à seulement 27 ans pour l’attaquant qui a signé un contrat de trois ans dans le Nord. Une nouvelle occasion pour Anthony Le Tallec de prouver qu’il n’a pas définitivement perdu son talent.