RMC Sport

Martial : « Jouer avec Falcao, ça va être grandiose »

Anthony Martial

Anthony Martial - -

EXCLU RMC SPORT - Recruté à Lyon contre 5 millions d’euros, le jeune attaquant Anthony Martial (17 ans) compte bien s’imposer au milieu des stars monégasques. Et va réaliser un rêve en évoluant aux côtés de la star colombienne Radamel Falcao.

Anthony, comment vous sentez-vous après votre signature à Monaco ?

Je suis très heureux d’avoir signé. Le club a un très grand projet à long terme. Y participer à 17 ans, c’est exceptionnel. Pour moi, Monaco est un club mythique en France. Cette équipe a une histoire. Quand j’évoque Monaco, je pense à Thierry Henry, David Trezeguet mais surtout la finale de la Ligue des champions (perdue contre le FC Porto en 2004, ndlr).

Monaco représente-t-il un défi pour vous ?

C’est un grand défi pour moi. De très grands joueurs ont rejoint l’équipe. Je vais pouvoir bien progresser et m’entraîner avec tous ses grands. Je me sens prêt.

Justement, un mot sur Radamel Falcao…

C’est un très grand joueur. C’est un rêve de jouer avec Falcao. Pouvoir faire des entraînements et des matches avec lui, ça va être grandiose pour moi. 

Quels sont vos objectifs en Principauté ?

Nous allons essayer de gagner le championnat, puis la Ligue des champions. Plus les joueurs vont arriver, plus ils vont se connaître. Nous allons former une grande équipe. J’ai envie de devenir un grand joueur et de marquer des buts.

Qu’est-ce que les dirigeants monégasques vous ont dit pour vous convaincre ?

Ils m’ont dit que ce n’est pas l’âge qui décidera qui est sur le terrain ou non. Celui qui sera le meilleur à l’entraînement jouera. Claudio Ranieri est un grand coach. Le côtoyer va me permettre de grandir.

« Lyon m’a tout donné »

Etes-vous triste de quitter l’OL ?

Je suis ému d’en parler. C’est le club qui m’a pris lorsque j’avais 14 ans. J’ai progressé avec tous les entraîneurs. J’ai de nombreux amis là-bas. Nous étions comme une famille. Ce n’est pas du tout facile de les quitter. C’est un peu une déchirure mais tout le monde est derrière moi afin de m’encourager pour le futur. Lyon m’a tout donné sur le plan sportif et humain. Je tiens à remercier tout le monde. Malheureusement, je n’ai pas eu le temps de leur dire au revoir.

Etes-vous au courant d’une pétition signée par près de 6000 supporters lyonnais qui sont tristes de votre départ ?

On m’a signalé que beaucoup de supporters ont réalisé une pétition pour moi. Cela montre qu’ils avaient un réel attachement. Je suis vraiment content. C’est un truc de fou. J’étais vraiment heureux. Je les remercie et leur souhaite bonne chance pour supporter l’OL. Avec cette pétition, j’ai envie de prouver encore plus et travailler davantage.

A lire aussi :

>> Mondial 2014 : Neymar prend rendez-vous

>> Mercato : les rumeurs étrangères du 1er juillet

>> L'OM reprend du service

Le titre de l'encadré ici

Le conseiller de Martial critique Aulas |||

Philippe Lamboley, le conseiller d’Anthony Martial, évoque au micro de RMC Sport la signature de son protégé à l’AS Monaco. Et n’hésite pas à placer un tacle à Jean-Michel Aulas, le président de l’OL. « Apparemment à l’Olympique Lyonnais il y a une dizaine de joueurs du potentiel d’Anthony, c’est ce que j’ai cru comprendre. Donc l’OL va pouvoir continuer son chemin, Anthony aussi, déclare-t-il. La seule déception qu’on puisse un peu avoir, c’est que sur le site du club, à aucun moment n’est mentionné : “Bon courage” ou “Bonne chance Anthony”. On a un communiqué uniquement dédié aux chiffres donc on a bien compris le message. Quand j’entends le président Aulas déclarer que ce n’est pas parce qu’on brille en jeunes qu’on brillera en pro, je suis d’accord avec lui, c’est une évidence. Il y a le travail, beaucoup de paramètres. Mais est-ce qu’on est vraiment sûr, de la même façon, de pouvoir faire des transferts à plus de 20 millions d’euros avec des joueurs qui ont 150 ou 200 matchs de L1 avec forcément de la réussite au bout ? Je laisserai tout le monde répondre. »

Propos recueillis par Mohamed Bouhafsi