RMC Sport

Mercato: ancien grand espoir du PSG, Ongenda se relance en Italie

Selon les informations de Sky Sport Italia, Hervin Ongenda, ancien grand espoir du PSG, devrait très prochainement s’engager en faveur du club italien du Chievo Vérone. Il évoluait depuis 2018 en Roumanie.

Un ancien titi parisien devrait revenir un peu dans la lumière. Formé au PSG où il était considéré comme un grand espoir, Hervin Ongenda (24 ans) serait proche de s’engager en faveur du Chievo Vérone (Serie B), selon le site italien Sky Sport. L’attaquant serait même arrivé en Italie, lundi et devrait passer sa visite médicale avec le club, ce mardi. 

Depuis 2018, il évoluait au sein du club roumain du FC Botosani où il arrivait en fin de contrat à l’issue de la saison. Il n’ira donc pas à son terme et le Chievo va verser une compensation au club roumain et devra lui reverser 15% en cas de revente. 

Buteur au Trophée des champions, passeur pour Zlatan

Ongenda avait effectué ses débuts professionnels avec le PSG en janvier 2013 lors d’un match de Coupe de France face à Arras, à 18 ans. Avec le PSG version qatarie, il a disputé 16 matchs, dont 11 de Ligue 1 pour deux buts inscrits, dont un lors du Trophée des champions face à Bordeaux en 2013. C'est aussi lui qui avait délivré la passe décisive pour la talonnade magique de Zlatan Ibrahimovic face à Bastia en 2013.

Des aventures sans lendemain

Il avait été prêté au Sporting Bastia lors de la saison 2014-2015 sous les ordres de Claude Makelele. Il avait finalement quitté le PSG pour rejoindre le club néerlandais du PEC Zwolle (2016-2017) avant de signer avec le Real Murcie en deuxième division espagnole (2017-2018). Il n’avait passé que trois mois en Espagne (de mars à juin) avant de rompre son contrat et de filer en Roumanie. 

"Ça m’a fait du bien, avait-il confié à So Foot en mars 2019 au sujet de son aventure à Botosani. Beaucoup de bien. J’avais besoin de m’éloigner de la France, de la pression médiatique, pour me concentrer uniquement sur le football et travailler. Aujourd’hui, je suis heureux. Je ne vais pas le cacher: au début, c’était compliqué, car c’était réellement l’inconnu. Mais après quelques mois, j’ai vu que tout le monde était gentil avec moi."

NC