RMC Sport

"C’est le pire joueur que j’ai croisé": la chute vertigineuse d’Hervin Ongenda

Hervin Ongenda

Hervin Ongenda - AFP

Un an après avoir quitté le PSG par la petite porte, Hervin Ongenda se retrouve sans club. L’attaquant de 22 ans, annoncé comme l’une des belles promesses du centre de formation parisien, a enchaîné les flops en raison de son manque de discipline, explique Le Parisien-Aujourd’hui-en-France. Il galère aujourd’hui à payer le loyer de sa maison dans les Yvelines.

Il restera dans l’histoire comme le passeur décisif sur la talonnade magique de Zlatan Ibrahimovic lors de PSG-Bastia en 2013. C’est déjà ça. Mais c’est quand même très faible sur un CV. Surtout pour un joueur comme Hervin Ongenda, présenté il y a peu comme l’un des plus beaux espoirs du centre de formation parisien. Quatre ans après ce petit coup d’éclat, l’attaquant de 22 ans n’a plus de club, comme le rappelle Le Parisien-Aujourd’hui-en-France. Depuis son départ de Paris, il y a un an, l’ancien international Espoirs a enchaîné les expériences ratées. Et c’est en grande partie de sa faute.

Après avoir refusé des offres du Paris FC, de Guingamp ou de Nîmes, le pote de Presnel Kimpembe a tenté de se relancer à Zwolle, aux Pays-Bas, en janvier 2017. Mais au bout de six mois, il a été poussé vers la sortie à cause de ses retards incessants, alors que le club lui avait trouvé un hôtel en face du stade. Lors de son prêt à Bastia, en 2014, Ongenda s’était déjà sabordé par son manque de discipline sous les ordres de Claude Makelele.

M’Vila aurait tenté de l’introduire à Saint-Etienne cet hiver

"C’est un gentil garçon, mais qui n’écoutait rien, d’après l’un de ses anciens coéquipiers en Corse, cité par Le Parisien. Après l’éviction de Makelele, on est allés voir son remplaçant, Ghislain Printant, pour plaider sa cause. Il a accepté de le reprendre. Mais le jour du rendez-vous, il est arrivé en retard…" En privé, l’entraîneur de 56 ans aurait d’ailleurs confié un jour: "C’est le pire joueur que j’ai croisé".

Cet hiver, Yann M’Vila aurait tenté de l’introduire à Saint-Etienne, mais la présence de Printant en tant qu’adjoint de Jean-Louis Gasset a rendu la mission impossible. Même le Slaven Koprivnica (Croatie), à qui il a été proposé, n’aurait pas donné suite. Une descente aux enfers qui laisse aujourd’hui le joueur dans une situation compliquée. Après avoir gagné près de 25.000 euros au PSG, il aurait désormais du mal à payer le loyer de sa maison à Chambourcy (Yvelines), où résident également ses parents.

VIDEO: après son déjeuner à l'Elysée, Mbappé veut "aider le sport africain"

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur