RMC Sport

Mercato: après Bordeaux, Paulo Sousa devient sélectionneur de la Pologne

Paulo Sousa, ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux et de la Fiorentina, a été nommé sélectionneur de la Pologne. Il succède à Jerzy Brzeczek, qui a qualifié l'équipe pour l'Euro.

Voilà une signature inattendue. Cinq mois après son départ des Girondins de Bordeaux (2019-2020), Paulo Sousa prend la tête de la sélection nationale de Pologne. L'entraîneur portugais de 50 ans a été officiellement nommé jeudi par la fédération (PZPN). Il succède à Jerzy Brzeczek, démis de ses fonctions quelques jours auparavant. La durée du contrat n'a pas été précisée.

>> Les infos mercato EN DIRECT

"Je suis honoré et fier de pouvoir devenir le manager de l'équipe nationale de Pologne, a déclaré Paulo Sousa dans un communiqué officiel sur le site de l'équipe nationale. Avec la bonne mentalité, la discipline, l'organisation et la bonne approche, avec moi, mon staff, le personnel de la fédération et le soutien de toute la nation, nous serons forts. Je suis sûr que toute la Pologne sera fière de son équipe nationale".

"Je suis convaincu que le nouveau sélectionneur, grâce à son expérience et sa connaissance du monde, donnera un nouvel élan à notre équipe nationale, qui en a bien besoin. Je compte sur lui!", a réagi Zbigniew Boniek, président de la PZPN.

La Pologne disputera l'Euro

Pour sa première expérience de sélectionneur A, lui qui a débuté sa carrière d'entraîneur par les U16 du Portugal, Paulo Sousa a déjà un premier bel objectif: l'Euro. Les Aigles Blancs sont effectivement qualifiés pour le championnat d'Europe. Ils se trouvent dans le groupe E, avec l'Espagne, la Suède et la Slovaquie. Leur entrée en lice est prévue le 14 juin, contre leur voisin frontalier.

Annoncé en début de semaine, le licenciement de Jerzy Brzeczek n'a pas été expliqué en détail. Le président de la fédération a simplement déclaré: "Je l'ai invité chez moi, nous avons bu un café, je lui ai transmis la nouvelle. C'est un jour triste pour moi, mais je prends la responsabilité de cette décision. J'ai réfléchi, je dois prendre en compte le bien de la sélection". Il s'agissait d'une surprise, car le contrat du désormais ex-sélectionneur, qui dirigeait l'équipe depuis juillet 2018, avait été prolongé fin novembre.

JA