RMC Sport

Mercato: en recrutant un jeune latéral croate, Lille continue sa chasse aux espoirs

Latéral droit méconnu de 18 ans, Gregor Gulisija s'est engagé ce jeudi avec Lille jusqu'en 2021. Un recrutement qui confirme la volonté des Dogues de dénicher des jeunes à fort potentiel avec l'objectif de réaliser de belles plus-values à la revente.

Lille ne lâche pas ses fondamentaux. Devenu ces dernières années l’un des clubs spécialistes dans l’achat et la revente de joueurs à fort potentiel, à l’image de Monaco, l’actuel cinquième de Ligue 1 a annoncé ce jeudi la signature de Gregor Gulisija. Ce latéral droit de 18 ans s’est engagé jusqu’en 2021. Un transfert qui rappelle celui de Domagoj Bradaric, arrivé l’été dernier dans le Nord et rapidement devenu incontournable dans le onze de départ de Christophe Galtier. Comme Bradaric, Gulisija est passé par les différentes catégories de jeunes de la Croatie. Il a également été formé à l’Hajduk Split, le deuxième club le plus titré du pays, qui l’a cédé au NK Solin en août 2018.

Il débutera en National 2

Au sein de cette formation, actuellement engluée à l’avant-dernière place de la deuxième division croate, Gulisija a pris part à 15 rencontres, distillant au passage une passe décisive. En France, il ne se mêlera pas tout de suite à la lutte pour les places européennes.

Dans un communiqué, Lille précise qu’il devra d’abord s’aguerrir au sein du groupe Pro 2, qui évolue en National 2. Selon Sportske novosti, le principal quotidien sportif croate, son recrutement aurait coûté environ 250.000 euros aux Dogues. Présenté comme un défenseur à la marge de progression très importante, Gulisija est le premier renfort du LOSC cet hiver. Une arrivée qui confirme son modèle de recrutement exposé en octobre dernier par Gérard Lopez dans les colonnes du journal madrilène AS.

"Savoir vendre sans savoir recruter ne mène nulle part. C’est l’une des forces du projet. Il est basé sur des jeunes joueurs, nous avons l’équipe la plus jeune de Ligue 1 et de la Ligue des champions. Notre projet est très dynamique, fondé sur des technologies en matière de scouting et de la formation, sur et en dehors du terrain", avait détaillé le président lillois, qui a notamment vendu Nicolas Pépé et Rafael Leão l’été dernier pour environ 80 et 30 millions d’euros à Arsenal et l'AC Milan. Deux joueurs qui avaient été achetés pour 10 et 6 millions d’euros à Angers et au Sporting. Même scénario à venir pour Gulisija?

RR