RMC Sport

MERCATO – Gignac a signé avec les Tigres de Monterrey

André-Pierre Gignac au milieu des supporters des Tigres de Monterrey

André-Pierre Gignac au milieu des supporters des Tigres de Monterrey - AFP

Attendue depuis son arrivée à Monterrey, jeudi et le passage de sa visite médicale, la signature d’André-Pierre Gignac aux Tigres a été officialisée par le club mexicain. La durée du contrat n’a pas été communiquée.

« Je suis fier de faire partie de la famille tigre ». Voilà comment André-Pierre Gignac a salué, sur son compte Twitter, la signature de son contrat chez les Tigres de Monterrey. Arrivé jeudi dans cette ville industrielle du nord du Mexique, « APG » avait passé la visite médicale. Avec succès. Ne manquait plus que l’officialisation de son transfert, ce que le club a fait cette nuit. « Il fait maintenant partie de notre incomparable famille. Son cœur et son talent vont s’ajouter à notre équipe pour arriver à de grandes choses » a publié le club sur son compte Twitter.

Gignac n’avait pas attendu l’officialisation de son transfert chez les Tigres pour manifester sa joie de rallier le club de Monterrey. A peine arrivé à l’aéroport, il avait confié « être très content d’être là », avant d’évoquer avec le sourire le public local. « Je sais que Tigres est la meilleure équipe du Mexique et a le meilleur public, incomparable parait-il » avait-il confié aux quelques journalistes présents à l’aéroport jeudi. L’environnement passionné autour du club a d’ores et déjà séduit l’ancien Marseillais, qui avait même pris la pose avec un …. sombrero, peu avant sa visite médicale. « Un accueil incroyable, merci à tous, a posté André-Pierre Gignac sur Twitter en espagnol. On va faire de grandes choses. »

Il n'oublie pas l'OM

Mais même sous le soleil du Mexique, André-Pierre Gignac garde une pensée pour l'OM. Son club de toujours, dont il aura porté le maillot durant cinq saisons et avec qui il aura franchi la barre des 100 buts en Ligue 1. Un club à qui il a rendu hommage, toujours sur son compte Twitter. « Merci l’Olympique de Marseille de m’avoir permis de réaliser mon rêve de gosse ! J’ai le sentiment du devoir accompli ! Ce club qui m’a apporté tant de fierté, de joie et d’émotions ! Pour les mêmes raisons, j’ai décidé de choisir une nouvelle destination qui me permettra, au travers du club Tigres, de poursuivre ma passion dans un grand pays de football, le Mexique et d’un club ambitieux dont la ferveur me portera vers de nouveaux succès… »

Ni la durée de son contrat ni son salaire n’ont été communiqués

Des succès - Gignac a confié vouloir gagner le championnat local et la Copa Libertadores - qui pourraient avoir du mal à trouver un écho en France. Et notamment aux yeux du sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps. A un an de l’Euro et maintenant que son transfert aux Tigres est officiel, le choix de Gignac, parti libre de l’OM, interpelle. L’ancien Lorientais (29 ans), qui avait tout fait pour être du wagon de la dernière Coupe du monde, aurait-il fait une croix sur l’équipe de France ? Si la durée du contrat ni le salaire qu’il percevra chez les Tigres n’ont encore été officialisés, on parle le concernant d’un salaire annuel net de 5,5 millions d’euros. Ce qui, pour notre consultant football Juninho, a forcément pesé dans la balance. « Quatre ans à 5 millions d’euros nets par an, cela fait 20 millions d’euros. Cela veut dire qu’il sera tranquille toute sa vie avec ses enfants… C’est facile de critiquer un joueur par rapport à ça, mais tout le monde aurait fait comme lui ! Je pense qu’il a eu des propositions mais pas de grandes équipes en Europe. Il a réfléchi. Moi je ne le critique pas ! » Ce ne sera certainement pas le cas de tout le monde.