RMC Sport

Mercato: l’OGC Nice déjà dans l’après Mario Balotelli

Mario Balotelli

Mario Balotelli - AFP

A Divonne (Ain) où l’OGC Nice est actuellement en stage de présaison, la direction du club azuréen a acté le départ de son buteur Mario Balotelli, en partance pour l’OM. Et pense à l'après.

Il n’a pas encore quitté l’OGC Nice officiellement, mais à Divonne (Ain), lieu de stage des Niçois, les Niçois font comme si c’était déjà le cas. Si Mario Balotelli, sous contrat jusqu’en 2019, n’est toujours pas revenu à l’entraîneur, ses coéquipiers ont repris depuis le 2 juillet dernier. Depuis samedi, ils ont pris leur quartier dans la petite ville située à 2 kilomètres de la frontière suisse.
Dans les couloirs feutrés du Domaine de Divonne, cadre idéal pour un stage de préparation, on ne s’attend pas à voir débarquer la star italienne. Son départ est acté. On espère simplement que les négociations avec l’Olympique de Marseille puisse se dérouler rapidement pour mettre fin au feuilleton. Sauf qu’elles n’ont toujours pas débutées.

A Nice, on n’oublie surtout pas l’attitude d’un joueur dont le club s’est efforcé de redorer l’image en deux saisons. "Je suis surpris et déçu parce que Mario a passé deux belles années à l’OGC Nice, nous a confié Patrick Vieira, nouvel entraîneur du club. Je ne l’ai pas eu au téléphone, mais c’est dommage que ça se finisse comme ça. Si le joueur a envie de partir, c’est une chose, mais c’était important de venir et de respecter son contrat. Il y a certains joueurs (Alassane Pléa notamment, ndlr) qui sont dans ce cas et qui sont présents à l’entraînement. Il fallait juste attendre la fin des négociations. Si certains joueurs le font, Mario aurait dû le faire aussi."

Les dirigeants ne veulent pas céder

Pour l’OGC Nice, la balle est désormais dans le Camp de l’Olympique de Marseille. Les Marseillais ont contacté leurs homologues il y a plusieurs semaines et connaissent les règles du jeu: se mettre d’accord avec Mino Raiola et Mario Balotelli avant de revenir vers le Gym. Malgré l’attitude de l’ancien joueur de Liverpool, il n’est pas question pour Julien Fournier, le directeur général et Jean-Pierre Rivère, le président, de revenir sur leur parole. Il faudra cependant, là encore, respecter les règles et les accords. Elles sont d’ordre financière pour le club qui souhaite racheter la dernière année du joueur. Mais pas seulement. "Nice doit sortir grandi de cette affaire en obtenant ce qu’il mérite, reprend Patrick Vieira. C’est important de respecter le club. Et les dirigeants doivent s’y retrouver." Ces derniers travaillent déjà sur l’identité de son remplaçant. "On a une liste de joueurs pour compenser tous les départs, explique l’ancien entraîneur de New-York City. Une belle liste qui nous permettra de remplacer ces joueurs."

>>LE MERCATO EN DIRECT

Loïc Tanzi et Tristan Molineri, à Divonne