RMC Sport

Mercato : "Le Real va essayer quelque chose pour Mbappé", selon Hermel

Notre correspondant espagnol Fredéric Hermel est convaincu que le Real Madrid va tenter une offensive pour attirer Kylian Mbappé, qui laisse toujours planer le doute sur son avenir au PSG. En attendant le bon moment.

Kylian Mbappé sera-t-il un joueur madrilène le 31 août à minuit? Selon notre correspondant espagnol Fredéric Hermel, "le Real va essayer quelque chose". "Ça peut être une offre médiatique par rapport aux supporters. Le fait que Messi arrive au PSG, ils se sont enflamés en Espagne, en disant que Mbappé va venir. L'arrivée de Messi va renforcer le fait que Mbappé va rester. Je ne vois pas le PSG, avec le coup de communication extraordinaire et le coup sportif avec l'arrivée de Messi, se permettre de contrebalancer ça négativement avec le départ de la star française."

Un contact avec Florentino Perez depuis Monaco

Notre correspondant estime que le PSG "va dire non au Real", même si le contact "entre Florentino Perez et la famille Mbappé est constant depuis Monaco. Le Real ne va pas proposer 200 millions pour un an de contrat. Le Real n'est pas dans une situation économique catastrophique, ils ont fait 800.000 euros de bénéfices. La dette est tout à fait soutenable."

Fred Hermel assure que le club merengue veut se servir de l'exemple d'Eden Hazard pour attirer Kylian Mbappé dans ses rangs. "J'ai parlé avec Florentino lors de la présentation de Hazard, il m'a dit: 'le temps joue pour nous'. Il fera avec Mbappé ce qu'il a fait avec Hazard, il attendra le bon moment. Même si Mbappé vient dans trois ans, il aura 25 ans. Zidane est arrivé à 28 ans. S'il y a une ouverture à 100 millions, ils le feront. A partir du moment où le PSG n'a pas de problème d'argent ni d'obligations financières, le Real sait que l'opportunité sera limitée."

Alors que le champion du monde 2018 n'a encore rien annoncé concernant son avenir (il est sous contrat avec Paris jusqu'à l'été prochain), son président Nasser Al-Khelaïfi lui a mis un petit coup de pression public. Lors de la présentation de Leo Messi, le président du PSG a déclaré: "Mbappé veut une équipe compétitive, je pense qu'on ne peut pas faire plus compétitif. Maintenant, il n'a aucune excuse".

AS