RMC Sport

Mercato: les coulisses de la volte-face du Barça dans le dossier Seri

Jean-Michael Seri

Jean-Michael Seri - AFP

Annoncé avec insistance du côté de Barcelone ces derniers jours, Jean-Michaël Seri est toujours un joueur de l’OGC Nice. Et son transfert au Barça est remis en cause. Le club catalan ne serait pas exempt de tout reproche dans ce dossier.

Plus la date limite du mercato d’été approche, et plus les discussions entre les clubs se tendent. Le dossier Jean-Michaël Seri, cadre de l’OGC Nice de Lucien Favre, annoncé avec insistance du côté de Barcelone ces derniers jours, en est l’illustration parfaite. Suspendu à l’hypothétique qualification du club azuréen en phase finale de Ligue des champions, le milieu de terrain ivoirien aurait pu connaitre une accélération de son transfert vers Barcelone, depuis que l’OGCN a été reversé en Ligue Europa, mercredi.

A lire aussi >> Mercato: comment Monaco prépare l’après Fabinho-Mbappé

Une première offre à 25 millions d’euros

Car selon nos informations, relayées dans l’émission Breaking Foot sur SFR Sport 1, une première offre de 25 millions d’euros a récemment été faite par Barcelone, immédiatement refusée par l’OGC Nice. Le président Jean-Pierre Rivère aurait alors demandé 50 millions d’euros pour conclure le dossier lors de cette fameuse réunion. À la fin de cet entrevue Nice se résout à demander les 40 millions. Ce à quoi le club catalan aurait rétorqué qu’il allait transmettre dans la foulée une deuxième offre se rapprochant des exigences azuréennes, à hauteur de 30 millions, plus dix de bonus. Nice active donc d'autres pistes dans la foulée pour trouver un remplaçant à Seri.

A lire aussi >> Mercato: la clause libératoire complètement folle d'Ousmane Dembélé au Barça

Pas de seconde offre

En somme, le Barça se disait prêt à verser les 40 millions d’euros correspondant à la clause sous seing privé signée par l’OGCN avec son milieu de terrain, pour pouvoir le libérer. Sauf que Barcelone n’a jamais envoyé cette fameuse seconde offre comme cela était convenu. Voilà pourquoi le dossier Seri est aujourd’hui en suspens, ce qui a valu un coup de téléphone musclé au président Bartomeu de la part de son homologue niçois, ce jeudi.

Le FC Barcelone a expliqué se retirer des discussions pour des raisons techniques et que le staff technique ne voulait plus de Seri.

A lire aussi >> Mercato: "Qu’est-ce qu’est en train de faire Monaco?" se demande Larqué

Relation tendue entre Nice et Barcelone

Jean-Pierre Rivère aurait fait part de son incompréhension à l’égard de l’attitude du Barça, ne revenant finalement pas à la charge. Problème, dans le même temps, Jean-Michaël Seri est apparu abattu devant une situation qui ne se débloque pas. Déjà lors du barrage retour de la Ligue des champions face à Naples, ce mercredi, le milieu ivoirien était apparu très loin de son niveau habituel, certainement perturbé par cette situation.

A lire aussi >> Mercato: Ousmane Dembélé devient le Français le plus cher de l'histoire

Le dossier Ben Arfa en suspens

L’arrivée d’Ousmane Dembélé pour 105 millions d’euros (plus un maximum de 42 millions de bonus), n’a sans doute pas facilité l’avancée du dossier Seri. Reste à savoir si Barcelone a définitivement décidé ou non de se retirer du dossier. En tout cas, les chances de voir l'international ivoirien quitter la Côte d'Azur s'étant réduites, le dossier Hatem Ben Arfa a lui aussi été mis en suspens par la direction niçoise.

A lire aussi >> Mercato: Dortmund fonce sur Malcom pour remplacer Dembélé

Mohamed Bouhafsi