RMC Sport

Mercato: Neymar ne s'en remettra pas à la FIFA pour quitter le PSG

Il existait une porte de sortie audacieuse mais dangereuse pour Neymar à la fin de cette saison au PSG, sa troisième. Mais selon le quotidien catalan Sport, il ne va pas l'utiliser.

C'était l'épée de Damoclès au dessus de la tête des dirigeants parisiens. Un atout que Neymar Jr et un futur prétendant (au hasard le FC Barcelone) auraient pu dégainer pour se sortir de négociations qui promettent d'être aussi compliquées que l'été dernier, quand l'actualité du mercato vibraient à l'annonce de l'arrivée de jets privés remplis de dirigeants barcelonais à l'aéroport du Bourget.

Comme RMC Sport vous l'expliquait en décembre dernier, une récente modification du règlement de la Fifa permettait à Neymar de quitter le PSG au bout de sa troisième année de contrat, c'est à dire à la fin de sa "période protégée" comme l'explique le règlement sur le statut et le transfert des joueurs. En période de confinement, vous aurez peut-être le temps de le lire en entier, on vous le met en lien ici.

Une solution qui aurait permis à Neymar de quitter le club moyennant une indemnité fixée par la FIFA, selon donc des critères plus objectifs (mais aussi plus inconnus, puisque ce point de règlement n'a que très rarement été utilisé, et jamais par des joueurs de premier plan) et probablement moins élevée que les 200 millions réclamés par le PSG cet été. 

Une solution qui comporte néanmoins quelques risques notamment pour le futur club qui n'a en aucun cas le droit d'inciter le joueur à utiliser cette méthode. Vues les relations pas vraiment idylliques entre le PSG et le FC Barcelone, le risque pour les Catalans aurait été maximal.

Et ce jeudi, la presse catalane, en l'occurence le quotidien Sport, nous apprend donc que Neymar n'utilisera pas cet artifice pour quitter le PSG. Dans ses dernières déclarations, le prodige brésilien assurait d'ailleurs se sentir bien à Paris et y rester pour gagner la Ligue des champions. Pour la première fois depuis son arrivée, le club parisien a d'ailleurs passé l'écueil des huitièmes de finale avec une qualification à huis clos face à Dortmund, dans laquelle il a joué une grande part, marquant même de la tête. 

Selon Sport, le Barça n'a pas abandonné l'idée de faire venir Neymar, mais le club estime que la compensation demandée par la FIFA pourrait être de 180 millions (à payer de suite, tout comme le PSG a dû payer les 222 millions de la clause de Neymar rubis sur l'ongle). Le club favoriserait une solution négociée, avec un paiement échelonné et des joueurs inclus dans l'échange, possiblement Antoine Griezmann, mais pas sur que, comme Rakitic ou d'autres l'été dernier, le numéro 7 des Bleus soit d'accord.

PK