RMC Sport

Mercato: Pépé, Joao Felix, Hazard… ces joueurs que les grands d’Europe vont s’arracher

En l’absence de Coupe du monde, l’été prochain promet d’être très animé sur le marché des transferts, comme le fut celui de 2017 (avec des indemnités jamais atteintes jusqu’alors). Plusieurs pépites comme Nicolas Pépé ou le Portugais Joao Felix font déjà tourner des têtes.

Les sélections sud-américaines disputeront certes la Copa America. Mais en l’absence de Coupe du monde ou de championnat d’Europe, le marché des transferts promet d’être animé dans quelques mois, comme il le fut en 2017, quand Kylian Mbappé, Neymar ou Ousmane Dembélé avaient changé de clubs dans un incroyable jeu de dominos qui avait fait exploser les standards des prix des transactions (Neymar 220 millions d’euros, Mbappé 180, Dembélé 150…). L’été prochain devrait atteindre de nouveaux montants fous, puisque les pépites à fortes valeurs marchandes ne manquent pas. 

Nicolas Pépé

Auteur d’une saison énorme avec Lille (18 buts, 11 passes décisives), Nicolas Pépé affole les plus grands clubs européens. Le PSG et le FC Barcelone ont été évoqués parmi les éventuels prétendants pour attirer l’ancien angevin. Mais le Bayern Munich semble le mieux placé pour s’attacher les services du joueur, dont la valeur avoisine les 80 millions d’euros. Le buteur, qui ne vit que sa deuxième saison avec le LOSC, répète qu’il veut rester, d’autant que l’équipe de Christophe Galtier est bien partie pour disputer la Ligue des champions. Mais la politique lilloise de revendre à très bon prix des joueurs recrutés bien moins chers pourrait décider pour lui.

Joao Felix

Considéré par certains observateurs comme le plus grand talent portugais depuis Cristiano Ronaldo, Joao Felix (19 ans) a aussi l’Europe à ses pieds. Polyvalent (second attaquant, ailier, meneur), le joueur du Benfica Lisbonne a tapé dans l’œil de la Juventus Turin. Manchester City serait aussi sur le coup. Rui Costa, directeur sportif lisboète, a confié qu’il serait difficile de retenir son joueur l’été prochain. Mais le Benfica peut déjà se frotter les mains puisque le montant de sa clause libératoire a été fixé à 120 millions d’euros.

Ruben Neves

Lui aussi milieu de terrain portugais, Ruben Neves (21 ans), qui a un chant à sa gloire le comparant à Zinedine Zidane, a déjà franchi le pas de l’exil en rejoignant Wolverhampton en 2017, dans les valises de Jorge Mendes, influent agent aux manettes du recrutement du club anglais. Après avoir participé à faire passer le club du Championship à la Premier League, l’ancien joueur du FC Porto est très apprécié des cadors anglais, dont les deux Manchester. Pep Guardiola ne cache pas son admiration pour un joueur évalué à 125 millions d’euros par les Wolves, selon The Times.

Callum Hudson-Odoi

A 18 ans, Callum Hudson-Odoi est devenu international anglais vendredi face à la République Tchèque, alors qu’il n’a encore jamais été titularisé en Premier League. Le Bayern Munich n’a pas attendu que l’ailier connaisse les Three Lions ou ait la confiance de Maurizio Sarri pour passer à l’attaque. Les Bavarois ont en effet multiplié les assauts l’hiver dernier, jusqu’à proposer 35 millions d’euros. Chelsea n’a pas lâché et le Bayern devra largement augmenter son offre s’il veut parvenir à ses fins l’été prochain. 

>> Pour suivre la Premier League, cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Jadon Sancho

Autre pépite anglaise de 18 ans, Jadon Sancho s’épanouit sous d’autres cieux que ceux de la Premier League, moins propice à donner leur chance aux jeunes que Gareth Southgate avec la sélection. Etincelant avec le Borussia Dortmund, l’ailier formé à Manchester City est aussi dans le viseur des cadors européens mais le club de Lucien Favre est très ferme: il ne veut pas vendre son joueur l’été prochain. 

Eden Hazard

Plus expérimenté que les joueurs précédemment cités, Eden Hazard pourrait être le gros transfert de l’été prochain. Le retour de Zinedine Zidane sur le banc du Real Madrid et l’opération reconstruction des Merengue semblent correspondre au bon moment pour le Belge, grand fan du club et de son technicien, de changer de club, sept ans après avoir rejoint les Blues. 

Nicolas Couet