RMC Sport

Mercato: pourquoi de Ligt aurait choisi la Juve plutôt que le PSG

Selon Sky Sport Italia, le défenseur de l’Ajax Amsterdam et des Pays-Bas Matthijs de Ligt serait tombé d’accord avec la Juventus Turin sur les modalités de son futur contrat. Concurrencé sur ce dossier par le PSG, le club italien qui doit désormais finaliser le transfert avec l’Ajax aurait fait la différence grâce notamment à une clause de départ incluse dans le deal. Une pratique interdite en France.

Matthijs de de Ligt se rapproche tous les jours un peu plus de Turin. Actuellement en vacances, le jeune défenseur central de l’Ajax Amsterdam est proche de s’engager avec la Juventus, club avec lequel il est tombé d’accord selon Sky Sports Italia. Le média italien indique qu’un contrat de cinq ans l'attend dans le Piémont. Le joueur qui aura 20 ans le 12 août pourra gagner jusqu’à 12 millions d’euros par saison, 8 millions de salaire fixe et 4 millions sous forme de divers bonus. Mino Raiola, l’agent de de Ligt, aurait prévenu Marc Overmars, directeur sportif de l’Ajax, de cet accord entre le joueur et la Vieille Dame. Le transfert ne dépendrait plus "que" d’un accord entre les deux clubs. Les négociations ont déjà débuté.

Le PSG a tout tenté

Egalement convoité par le Barça, de Ligt était l’une des cibles numéro 1 du PSG. D’après Sky Sport Italia, la Juve aurait accepté d’intégrer au contrat une clause libératoire de 150 millions d’euros à la demande du Néerlandais, soucieux de garder la main sur son avenir. Or en France, le règlement de LFP interdit aux clubs un tel procédé. Cette clause aurait été décisive à l’heure du choix pour de Ligt, également attiré par le défi sportif de la Juve. Toujours selon Sky Sport Italia, le PSG aurait même tenté d’obtenir une autorisation auprès de la Fédération française de football afin de pouvoir insérer une clause de départ au contrat du défenseur. Sans succès.

AB