RMC Sport

OM: la piste d’un intérimaire avant un coach reconnu, Sarri apprécié pour l’été prochain

L'OM est désormais en quête d'un remplaçant à André Villas-Boas, mis à pied après avoir critiqué la politique sportive du club et annoncé son désir de démissionner. Si un intérimaire est envisagé pour terminer la saison, le club prépare déjà la suite. Pour l'été prochain, Maurizio Sarri, l'ancien coach de Naples, de Chelsea et de la Juventus, est apprécié. Mais il n'y a rien de concret pour le moment.

Après la mise à pied d’André Villas-Boas, qui ne sera pas sur le banc mercredi soir (21h) pour le match de Ligue 1 sur la pelouse du RC Lens, l’OM s’est mis à la recherche de la meilleure solution à adopter pour les prochaines semaines. Parmi celles-ci: prendre un entraîneur intérimaire pour la fin de la saison, avant d’aller chercher un technicien reconnu l’été prochain.

C’est sur cette piste que les dirigeants de l’OM travaillent depuis mardi après-midi et la conférence de presse explosive de l'entraîneur portugais. Si aucun nom n’a encore filtré, le club apprécie Maurizio Sarri pour l'été prochain. L’ancien coach de Naples et Chelsea est libre depuis son départ de la Juventus au terme de la saison précédente. Mais rien de concret n’a encore été entamé dans ce sens-là par la direction marseillaise.

L'hypothèse Maurizio Sarri ne déplaira sans doute pas à Arkadiusz Milik, tout juste arrivé pour un prêt de 18 mois à l'OM. L'attaquant polonais de 26 ans était arrivé au Napoli au moment où le technicien italien était en poste. La presse transalpine n'avait ensuite cessé de répéter que 

Qui sur le banc pour le match contre Lens?

En attendant, l'OM réfléchissait aussi mardi au profil de l'intérimaire à mettre aux commandes de l'équipe pour le déplacement à Lens. Deux noms circulent en interne: celui du directeur du centre de formation Nasser Larguet, et celui de l'entraîneur de la réserve Philippe Anziani. Ces deux techniciens disposent des diplômes requis pour avoir le droit de s'asseoir sur un banc de touche de Ligue 1. 

JA avec Loïc Tanzi