RMC Sport

OM: le FC Séville nie tout contact avec Maxime Lopez

Maxime Lopez, dont le profil intéresse plusieurs clubs espagnols, n’est pas pour autant proche d’un accord avec le FC Séville. Les dirigeants sévillans affirment même qu’aucune discussion n’a lieu entre le club andalou et le milieu de terrain marseillais.

"C’est faux. Il n’y a absolument rien. Aucun accord, aucune offre, aucun contact." Joint par RMC Sport, Monchi, le directeur sportif du FC Séville, n’a pas pris de gants, ce mardi, pour démentir la rumeur d’un transfert imminent de Maxime Lopez. Même si le jeu du mercato et sa grande part d’intox incitent à la prudence, plusieurs sources proches du club andalou confirment cette tendance : le FC Séville n’a pas (encore ?) bougé dans le dossier Maxime Lopez. Et aucune avancée n’a eu lieu depuis la fin de saison.

Lopez totalement disposé à poursuivre son aventure avec l’OM

Aux dernières nouvelles, le club sévillan, comme d’autres clubs de Liga, suit les performances du jeune milieu de terrain marseillais et des renseignements ont été pris, au printemps, auprès de l’entourage du joueur. Mais depuis, rien de neuf.

Maxime Lopez, actuellement en vacances, attend tout d’abord de connaitre plus précisément les intentions d’André Villas-Boas à son égard. Certes attiré par la perspective d’évoluer en Liga, le Marseillais se sait sous contrat avec l’OM jusqu’en 2021 et reste très attaché à "son" club de cœur. Lopez est donc totalement disposé à poursuivre son aventure à Marseille. Si jamais l’OM ne le retient pas et est pressé de vendre, Lopez étudiera les offres qui lui parviendront, si elles sont intéressantes sportivement.

Un agent proche de la Liga : "Les clubs espagnols prennent leur temps"

Un agent habitué aux tractations avec les clubs espagnols décrypte la situation avec un autre regard : "Maxime Lopez a une très belle cote en Espagne. Son profil et son style de jeu plaisent à beaucoup de clubs. Certains de ses matchs en Ligue Europa, la saison passée, notamment contre l’Athletic Bilbao, ont suscité beaucoup d’intérêt. Mais les clubs espagnols prennent leur temps. Et tous savent que l’OM a besoin de vendre. La somme de 25 millions d’euros évoquée pour Maxime Lopez est donc surprenante. Que l’OM veuille ce montant, oui. Que les clubs espagnols mettent ce prix, ce sera compliqué." Difficile, donc, d’imaginer aujourd’hui un départ de Maxime Lopez avant la fin du mois de juin, date à laquelle l’OM espère vendre au moins un joueur "bankable".

Florent Germain