RMC Sport

OM: Luis Henrique, un "talent pur" qui "peut jouer 9" pour Villas-Boas

Présent ce jeudi en conférence de presse, André Villas-Boas a évoqué le recrutement de Luis Henrique. Le coach de l’OM est ravi par l’arrivée de l’attaquant brésilien de 18 ans. Même s’il ne sait pas encore exactement dans quelle position il va l’utiliser.

André Villas-Boas attendait du renfort en attaque. Et son vœu va être exaucé avec le recrutement de Luis Henrique. Le jeune attaquant de Botafogo va s’engager dans les prochaines heures avec l’OM. De quoi ravir le coach portugais, qui a évoqué son arrivée ce jeudi en conférence de presse: "Il terminera sa visite médicale aujourd’hui. C’est trop tôt pour qu’il s’entraîne demain. On va le laisser récupérer du voyage et de son transfert. Il va démarrer l’entraînement avec le groupe les semaines prochaines, on va voir au niveau où il est. Il y a beaucoup de choses qui changent par rapport au foot brésilien. Il a du talent pur. Je suis très content de l’accueillir."

Après des débuts prometteurs au Brésil, Luis Henrique (21 matchs professionnels au compteur) va maintenant devoir démontrer ses capacités en Ligue 1. Dans un contexte totalement différent. "On va voir comment il s’adapte à un nouveau club, une nouvelle langue et de grosses attentes autour de lui", résume AVB. Reste à savoir à quel poste il jouera à Marseille. Celui qui portait le n°7 à Rio évoluait essentiellement sur l’aile droite. Mais son registre semble plus large aux yeux de Villas-Boas.

"Il peut évoluer dans plusieurs positions"

"Je dois encore travailler là-dessus. On pense qu’il a des caractéristiques différentes, explique l'entraîneur marseillais. Il peut jouer n°9, un peu comme Marley (Aké). Il est formé sur les côtés, mais il peut jouer dans l’axe. Il peut évoluer dans plusieurs positions. On n’a pas de doute sur le talent. Il prend bien la profondeur, il a de bons dribbles. Il frappe bien au but. Et il a des capacités étonnantes dans les petits espaces. On va se laisser un peu de temps pour savoir où il peut évoluer au mieux".

Alexandre Jaquin avec Florent Germain