RMC Sport

OM: qu’a fait Villas-Boas depuis deux ans? Le Dakar et du snow notamment

André Villas-Boas est peut-être en passe de retrouver un banc. Le coach portugais est en discussions avec l’OM afin de prendre la succession de Rudi Garcia. Sans club depuis son départ de Chine en 2017, l’entraîneur de 41 ans a profité de son inactivité pour voyager, faire du snowboard et participer au Dakar. Entre autres.

Il a participé au Dakar

André Villas-Boas s’est offert un rêve de gosse l’an passé. Encouragé par ses proches, le coach portugais a pris le départ du Dakar 2018 avec Toyota Overdrive Racing. Une manière de rendre hommage à son père, qui l’emmenait voir des Grand Prix de F1 et des rallyes WRC dans sa jeunesse, et à son oncle Pedro Villas-Boas, qui a participé au Dakar en tant que pilote en 1982 et 1984. Mais pour la première course de sa vie, AVB a connu de grosses difficultés sur les routes d’Amérique du Sud. Au volant de son 4x4 pick-up, l’ancien coach de Chelsea, épaulé par son compatriote Ruben Faria, a pas mal galéré lors des premiers jours. Avant d’abandonner dès la quatrième étape au Pérou. La faute à une violente réception de saut qui lui a causé d’importantes douleurs au dos et une évacuation en hélicoptère.

Il a parcouru le monde

Libre de tout engagement depuis son départ du Shanghai SIPG en novembre 2017, Villas-Boas en a profité pour passer du temps avec sa famille. Et découvrir de nouvelles contrées. Sur son compte Instagram, ouvert en début d’année, le technicien de 41 ans s’affiche notamment sur les hauteurs du Machupicchu (Pérou) ou sous le soleil de Cape Town (Afrique du Sud).

Il a fait du snowboard et du motocross

Le natif de Porto aime la vitesse et les sensations fortes. Durant son année et demi d’inactivité, il s’est offert quelques belles escapades. Sur la neige de Courchevel, dans les Alpes françaises, il a pu travailler ses talents de snowboardeur, en se frottant notamment à un half pipe. Mais il a aussi enfilé son casque pour plusieurs sessions de motocross avec son KTM, chez lui au Portugal.

Il a gardé un œil sur le foot

En marge de ses loisirs, André Villas-Boas, qui apprécie les voitures vintage et les musées, a évidemment suivi l’actualité du ballon rond. Le Portugais est intervenu dans des forums, comme à Bilbao il y a quelques jours, en plus d’accorder quelques interviews. L’ancien coach de Tottenham (2012-2013) a également vibré devant le parcours des Spurs en Ligue des champions. Et soutiendra les joueurs de Mauricio Pochettino samedi en finale face à Liverpool (en direct sur BFMTV et RMC Sport). Sans oublier un œil attentif aux performances de Porto, Chelsea et du Zénith Saint-Pétersbourg.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur