RMC Sport

Photos avec Bernardo Silva, messages à la femme de Guardiola… Mendy raconte son transfert à Manchester City

Benjamin Mendy

Benjamin Mendy - AFP

Transféré l'été dernier de Monaco à Manchester City, Benjamin Mendy est revenu sur les coulisses de cette transaction dans The Player's Tribune. En glissant quelques anecdotes savoureuses.

Une saison à Monaco aura suffi à Benjamin Mendy pour remporter le titre de champion de France. Au sortir de cette année exceptionnelle collectivement et individuellement, le latéral gauche français a été transféré à Manchester City pour 57 millions d'euros. Dans The Player's Tribune, le joueur formé au Havre est revenu sur les coulisses de cette transaction, de la fin de saison monégasque à son arrivée chez les Cityzens.

"Bernardo m'a envoyé une photo, il portait une veste de Manchester City"

"Avant la Champion's League, nous avons renommé le groupe WhatsApp Champion 2017, commence Mendy à propos de Monaco. Quand la saison s'est terminée, nous ne savions pas si nous reviendrions. Nous nous sommes promis de se le dire entre nous avant que quoi que ce soit sorte dans la presse. Un jour, sans me dire bonjour ou rien, Bernardo (Silva) m'a envoyé une photo. Il portait une veste de Manchester City. Je l'ai appelé sur FaceTime et je lui ai dit "Tu es dans un magasin ou quoi?". Avec son accent portugais, il m'a dit "Je vais aller à Manchester City"."

"J'ai appelé Timo (Tiémoué Bakayoko) et il m'a dit "Je parle avec Chelsea". J'ai appelé Kylian (Mbappé) et il m'a dit "Je ne sais pas, mais je vois que tout le monde parle, peut-être que je vais penser à ça". Peu après, j'ai envoyé à Bernardo une photo de moi avec un maillot de Manchester City. Nous n'étions pas tristes de quitter Monaco, tout le monde était fier de ce qu'on avait accompli."

"Je ne parlais pas seulement avec Pep, mais aussi avec sa femme"

"Quand je considérais le fait de signer à Manchester City l'année dernière, Pep et moi avons commencé à s'envoyer des messages sur WhatsApp, poursuit Mendy. Je ne parlais pas seulement avec Pep, mais aussi avec sa femme, parce qu'elle l'aidait avec son français. Avec Pep, je sentais que je parlais à ma famille, pas à un coach."

>> Le live mercato