RMC Sport

Pourquoi l’Atlético pourrait finalement perdre Simeone

-

- - -

La démission de Tata Martino de la tête de l’Argentine ne fait pas les affaires de l’Atlético de Madrid. Une clause du contrat de Diego Simeone l’autorise en effet à rompre son contrat si le poste de sélectionneur lui est proposé.

Après avoir craint, sans trop trembler, les offensives du PSG sur Diego Simeone, l’Atlético de Madrid n’est peut-être pas au bout de ses peines. La démission de Tata Martino de la sélection argentine laisse en effet planer une menace bien plus importante, Simeone étant, aux yeux des Argentins, un sélectionneur tout trouvé.

>> Argentine : Tata Martino lâche la sélection

La clause qui change tout

As révèle ce mercredi que l’entraîneur colochonero dispose en plus d’une clause dans son contrat lui permettant d’être libéré de ses obligations à Madrid en cas de proposition de l’Albiceleste. Si la Fédération argentine faisait le premier pas, El Cholo n’aura pas le moindre sou à débourser pour rompre son juteux contrat. Pour obtenir la double casquette, il devrait en revanche obtenir l'accord de ses dirigeants.

>> Simeone sur un banc, ça donne quoi ?