RMC Sport

PSG – Courbis : « Verratti ne manque pas de culot »

Rolland Courbis

Rolland Courbis - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis n’a pas caché son exaspération devant la situation de l’Italien Marco Verratti, en froid avec les dirigeants du PSG suite à leur refus d’accéder à sa revalorisation salariale.

Par le biais de son agent, Marco Verratti s’est entretenu ce jeudi avec Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué du PSG. Et l’entretien n’a pas été à la hauteur de ses espérances. L’international italien souhaitait voir son salaire triplé. Le club de la capitale, lui, n’envisage que de le doubler. Suite à ce refus, l’agent de l’ancienne pépite de Pescara a réclamé un bon de sortie que Blanc a immédiatement refusé. Pour Rolland Courbis, cette situation est tout simplement incompréhensible. « Cet agent, qui fait tout simplement son métier, c’était le même il y a un an. A l’époque, ça ne le gênait pas de signer cinq ans dans ces conditions. La saison de Verratti confirme ce que le PSG pensait il y a un an : qu’il est un jeune joueur en devenir. »

« Mais on n’oublie pas un peu que c’est grâce au PSG qu’il a pu démontrer ses qualités ? Et par la confiance que Paris lui a accordée ? Il y a un an, il fallait connaître le foot pour savoir qu’il y avait un joueur en devenir à Pescara, qui évoluait encore en Serie B, susceptible de pouvoir s’imposer en Ligue 1 ! Il s’est imposé. Il lui reste quatre ans de contrat. Autant je comprends la situation des clubs et des joueurs lorsqu’il ne leur reste plus qu’un an de contrat, mais là ! Une des qualités qui ne manque pas à Verratti, c’est le culot. A quatre ans de la fin de son contrat, il boude ! Est-ce que s’il avait été mauvais pendant un an, il serait venu voir ses dirigeants pour toucher la moitié de son salaire ? »

Verratti, ce chouchou…

Pour Rolland Courbis, Marco Verratti doit encore confirmer les promesses entrevues la saison dernière et gommer certaines imperfections avant de pouvoir réclamer quoi que ce soit. « J’ai bien entendu que le PSG serait prêt à lui doubler son salaire et que ça ne suffit encore pas. Qu’il soit talentueux, sympa, qu’il soit le chouchou, je veux bien. Mais il doit quand même confirmer la régularité de ses performances. Et il faudrait peut-être qu’il y ait une amélioration du côté de certaines absences dans certains matches, de certains cartons jaunes et de certains cartons rouges. »

A lire aussi

Naples : De Laurentiis dément pour Verratti

Lucas : « Motivé à l’idée de travailler avec Blanc »

L'actu du PSG

Rolland Courbis