RMC Sport

PSG: officialisation ce dimanche pour le transfert d'Icardi?

Selon Sky Sport Italia, le transfert définitif de Mauro Icardi au Paris Saint-Germain est acquis. Le club de la capitale devrait l’officialiser en fin de matinée, ce dimanche.

Ce n’est plus qu’une question d’heures désormais, annonce Sky Sport Italia. Ce dimanche, le PSG devrait lever l’option d’achat de son attaquant Mauro Icardi, prêté cette saison par l’Inter Milan, dans le respect des délais contractuels établis, avec une date butoir fixée au 31 mai.

Le club de la capitale devrait officialiser la signature de l’Argentin dans la foulée, pour 50 millions d’euros (plus 8 millions de bonus). Le montant est inférieur à ce que réclamait le club italien en premier lieu, mais la crise du Covid-19 est passée par là, et l’Inter a consenti à un rabais sur la vente. 

>> Les infos mercato en direct

Ajout d'une "clause italienne"

Le club italien est en revanche parvenu à insérer une clause italienne dans le contrat. Et ce, dans le but de décourager le PSG de vendre Mauro Icardi à d’autres prétendants italiens, comme la Juventus par exemple. Si le Paris Saint-Germain cède Mauro Icardi à un autre club italien dans l'année à venir, il sera dans l’obligation de verser 15 millions d’euros supplémentaires à l’Inter.

Un montant suffisamment dissuasif pour dissuader les Parisiens d’entreprendre une telle démarche. Si la vente de Mauro Icardi au PSG est actée, ce serait un premier gros coup réalisé par le club de la capitale sur le marché des transferts.

Un attaquant de cette efficacité, vendu à ce prix par les temps qui courent, c’est une affaire en or. Et un pari sur l’avenir, Icardi étant âgé de seulement 27 ans. Auteur de 20 buts en 31 matches, toutes compétitions confondues, l’Argentin avait réalisé une première partie de saison canon avant de connaître quelques difficultés en début d’année.

Excellent en phase de groupes de la Ligue des champions avec cinq buts en six matches, Mauro Icardi n’avait pas disputé la moindre minute de jeu en huitièmes de finale face au Borussia Dortmund (1-2, 2-0). Ce mauvais souvenir sera bientôt derrière lui, et il aura tout le loisir de réparer cette anomalie. Peut-être dès cet été, sinon la saison prochaine.

QM