RMC Sport

Riolo : « Mercato Bilan 3… »

Daniel Riolo

Daniel Riolo - RMC Sport

Retour sur les faits marquants de ces derniers jours…

Un petit tour d’horizon de l’actu mercato avec des choses croustillantes que vous ne lirez pas ailleurs, ça vous tente ?

A Paris, l’attente commence à devenir pesante. Il ne se passe rien. Blanc, qui ne décide rien, a donné sa liste de joueurs qu’il a vu à la télé et c’est tout. Ses rapports avec Olivier Létang, le directeur sportif adjoint de personne, sont quasi nuls. Les décisions se perdent entre Paris et Doha. Ceux qui devaient partir sont toujours là car personne ne peut assumer les trop gros salaires parisiens. Et quand par miracle, il est possible de se séparer d’Ibra, en haut lieu, on se divise sur le cas de la star. On ne sait pas trop comment gérer ça. J’ai entendu récemment beaucoup de critiques à l’égard de l’OM, navire sans pilote.

Au PSG, il y a un chéquier mais personne derrière le stylo, c’est pas franchement mieux. Un petit mot de Pogba qui était sur la liste de Blanc. Il ne viendra pas et on se demande bien s’il quittera la Juve cette année. La faute à un contrat d’image qui le lie avec un ancien agent à qui il ne parle plus. En Espagne, on négocie avec les droits d’image et comme il veut aller au Barça…Bref, le dossier est très compliqué et devra passer par une cession de ce contrat qui vaut une petite fortune (autour de 15 millions)…

"Payet, le sacrifié"

A Marseille, le ménage continue. Imbula part aussi. La somme est folle. Jamais je n’aurais pu imaginer ça. C’est une régalade pour l’OM. Epurer de façon aussi rentable un vestiaire, c’est magique. Bon, il faut revenir sur Payet, le « sacrifié ». On sait à peu près tout de l’affaire, mais quelques détails s’imposent pour que les supporters de l’OM soient vraiment contents de son départ. Quand les infos de « l’intérieur » sortaient, il était quasi toujours dans le coup via son agent, très proche d’un journaliste de la Pravda du sport dans notre pays.

Par ailleurs, lui et son agent ont d’un côté dit vouloir rester à l’OM tout en bouclant le transfert à West Ham avec Willy McKay, un agent « véreux » avec qui plus personne en Angleterre ne veut bosser, sauf West Ham et un autre club en bois dont j’ai oublié le nom. Enfin, j’insiste, toutes ses déclarations pro-Bielsa sont un tissu de mensonges, de la manipulation pure et simple. L’OM s’est séparé de beaucoup de joueurs et va pouvoir dès le retour de Bielsa tenter de recruter. Ça a bien commencé avec le jeune et très prometteur Rekik.

Lyon fait pour l’instant office de bon élève. Beauvue pour épauler ou être le remplaçant de Lacazette, c’est une bonne idée. Même si ce n’est pas fait, Nkoulou a donné son accord. L’équipe a assurément de l’allure. Il va falloir gérer les revalorisations salariales. Histoire de voir qu’il y a bien de l’oseille dans notre foot. Fekir va passer d’environ 50 000 à 270 000 ! C’est une culbute énorme. Est-ce raisonnable après une seule saison en L1 ? On verra. Du coup, Lacazette veut plus. Il reste car aucune grosse offre n’est venue. Il veut plus de 300 000 et les négo n’ont pas encore abouties avec Aulas.

Lyon, le bon élève

Ce we, on a aussi beaucoup parlé du jeune Bahlouli. Un bon joueur, enfin annoncé comme fort par tout le monde à l’OL. On dit même qu’il a plus de talent que Lacazette. Le problème, c’est que ce joueur « à potentiel » n’est pas forcément très bien entouré. Ses exigences sont déjà trop importantes alors qu’il n’a rien fait. On le dit gentil, mais mal influencé. L’OL, ayant de la ressource, ne semble pas disposé à s’emmerder avec ce dossier. Monaco pourrait donc le récupérer.

On doit se dire là-bas qu’on va faire de Martial, le nonchalant, un mec à 50 millions, alors pourquoi pas réussir avec Bahlouli ? Le club où Mendès fait quasi tout en sous-main, se débrouille plutôt pas mal. Abdennour va rapporter un petit paquet de blé. Fabinho pourrait suivre. Les caisses vont bien. Guido Carillo et Lemar arrivent des promesses plein les poches… On reparle de tout ça demain dans l’After…

Daniel Riolo