RMC Sport

Un arbitre bénévole frappé par des joueurs

Un arbitre a encore été la victime de violences dans le football amateur. Deux personnes étaient en garde à vue ce matin, dans le Haut-Rhin.

Mardi soir, après un match amical opposant le club de la ville de Sausheim (Haut-Rhin) à sa voisine allemande Augen, l’arbitre bénévole de la rencontre a été pris à partie par plusieurs joueurs.

Exclu pour insultes, un joueur de Sausheim est revenu malgré tout sur le terrain. L’arbitre, membre du club haut-rhinois depuis une vingtaine d'années, a alors sifflé la fin de la rencontre, provoquant la colère du joueur qui lui aurait donné un coup de poing. L'homme en noir affirme aussi avoir été frappé par un autre joueur, avant d’être malmené par trois ou quatre personnes dans les sanitaires du club-house.

Souffrant de douleurs aux cervicales et d'ecchymoses, l'arbitre de 37 ans a passé 24 heures en observation à l'hôpital, et ses blessures ont entraîné une ITT (Interruption du Temps de Travail) de huit jours.

Le secrétaire d’Etat aux Sports, Bernard Laporte, demande des sanctions plus sévères pour lutter contre ces violences : « Tolérance zéro ! N’ayons pas peur des mesures. Si on frappe un gendarme dans la rue, il y a une punition et c’est logique. Si un jeune frappe un arbitre, il doit être radié à vie et ne plus jouer au football. Point. »

Cet incident intervient quelques semaines après l’agression d’un jeune arbitre de 18 ans en Corse. Bernard Laporte a d'ailleurs annoncé il y a quelques jours, des mesures pour lutter contre la violence dans le sport amateur. (cliquez ici pour plus d'informations)

La rédaction