RMC Sport

Un avenir à l'OM ou au PSG? Belmadi n'a "que l'Algérie en tête"

Djamel Belmadi, sélectionneur de l'Algérie, se sent complètement focalisé sur sa mission avec les Fennecs qu'il compte qualifier pour la Coupe du monde 2022.

Djamel Belmadi (44 ans) ne pense à rien d'autre qu'à l'Algérie. Nommé comme sélectionneur en 2018, le technicien est complètement tourné sur la qualification de son équipe pour la Coupe du monde 2022. Dans une interview à beIN Sports, il assure ne pas penser à son avenir ailleurs que sur le banc des Fennecs, qu'il a menés au titre lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Il est sous contrat jusqu'en décembre 2022, après la Coupe d'Afrique des Nations (du 9 janvier au 6 février 2022) et le Mondial 2022 (du 21 novembre au 18 décembre). 

"Aujourd’hui c’est l’Algérie et rien que l’Algérie"

"Quand j’étais joueur, j’ai essayé d’avoir un plan de carrière, qui a été plus ou moins respecté, a-t-il rappelé. J’ai donné le meilleur de moi-même en étant ambitieux. Mais pour cette carrière de coach, il faut vraiment avoir beaucoup d’humilité. Car ce métier est tellement aléatoire, et dépend de beaucoup de choses. Notamment des joueurs. Ce sont eux les acteurs principaux. Je n’ai pas de plan de carrière en tant qu'entraîneur. Je suis ici comme sélectionneur de l’Algérie et je suis à 2000%. Le Mondial, n’est pas un objectif moindre. Je ne peux pas penser à faire quelque chose d’autre. Aujourd’hui c’est l’Algérie et rien que l’Algérie."

Relancé sur un potentiel intérêt pour entraîner un jour en France, l'ancien milieu de terrain, passé par le PSG et l'OM, a pris soin de ne froisser aucune susceptibilité sur une éventuelle expérience au sein de l'un de ces deux clubs. "Le PSG, c’est mon club formateur, rappelle-t-il. On a toujours quelque chose de spécial pour son club formateur. Ça aurait été la même chose si j'avais été formé à Dijon ou Brest. Il y a un feeling à part. Mais moi, c’est un peu particulier, car j’ai été formé au PSG mais révélé à l’OM. J'aime ces deux clubs-là. Mais je ne me fixe pas d’ambition de les rejoindre. Je n'ai rien d'autre que l'Algérie en tête."

NC