RMC Sport

Un footballeur australien met en pause sa carrière à cause de harcèlement en ligne

Josh Hope sous les couleurs de Melbourne Victory en bleu

Josh Hope sous les couleurs de Melbourne Victory en bleu - AFP

Footballeur professionnel de 22 ans, Josh Hope a décidé de faire une pause. Ne supportant plus les critiques à son encontre, le milieu de terrain a voulu mettre en lumière les abus en ligne dont sont victimes les sportifs de haut niveau.

"Je n'aurais jamais pensé faire ce genre de chose, mais nous y voilà". À 22 ans, l'Australien, Josh Hope, a décidé de faire une pause dans sa carrière de footballeur professionnel. Le milieu offensif évoluait depuis presque quatre ans avec le club de Melbourne mais subissait trop d’anxiété face aux avis négatifs sur internet: "Il y a des critiques dans tous les sports. Et seuls les plus forts en survivent (c’est ce qu’ils disent). Mais certaines critiques sont sans pitié".

Champion de A-League (Australie) en 2018 avec Melbourne Victory, puis libéré de son club à la fin de la saison 2019-2020, le footballeur de 22 ans avait plusieurs autres options qui se proposaient à lui pour poursuivre sa carrière dans le championnat australien. Mais dans un post Instagram, Josh Hope annonce vouloir se retirer du football professionnel jugeant qu’ "il était temps d’en parler car pour l’instant, tout n'est pas rose. Je vais simplement faire part de mes expériences, pour que plus personne ne se sente seul".

L’ancien capitaine de l'équipe australienne des moins de 17 ans et également international U20, a évoqué cette "anxiété qui s’est petit à petit immiscée dans la vie quotidienne", lui "empêchant d’apprécier le football". Le joueur a tenu à rappeler que "les joueurs ne sont pas seulement quelqu'un que l'on voit à la télévision, nous sommes des gens comme les autres. Cela ne s’arrête pas après le coup de sifflet final, c'est une bataille constante avec des gens qui sont censés vous soutenir". Des abus "auxquels il a assisté sur lui et les autres", dénonçant "quand cela devient personnel, sur la couleur de leur peau, leur façon de parler, à une coupe de cheveux. Je sais que c'est un monde cruel, mais si c'est comme ça, je ne veux pas en faire partie", regrette Josh Hope.

"Je reviendrai plus fort"

Son agent, John Grimaud, a tout de suite réagi sur son compte twitter: "C'est triste lorsqu'un client talentueux estime qu'il doit abandonner la carrière de footballeur qu’il apprécie tant à cause des abus en ligne. Certains diront de se durcir, ce qui est facile quand ils n'ont jamais eu à faire face à la pression d'être un pro" écrit-il.

Le président du syndicat des footballeurs australiens, Beau Busch, a déclaré que le syndicat continuerait à fournir à Josh Hope tout le soutien dont il a besoin, le décrivant comme une "personne merveilleuse". Le footballeur australien n'est pas le premier joueur de la A-League à avoir eu du mal à faire face aux abus intenses des fans. L'année dernière, l’ancienne star du Sydney FC, Sebastian Ryall, a publié un livre, How to Die Today, dans lequel il révélait comment les railleries de supporters au sujet d'un incident survenu au début de sa carrière l'ont plongé dans une spirale de dépression et l'ont conduit à deux tentatives de suicide.

Josh Hope n’est pour autant pas résigné, justifiant cet arrêt dans le but d’être plus fort: "C'est sans aucun doute la décision la plus difficile que je n'ai jamais prise, mais j'espère qu'à la fin, je reviendrai plus fort. Pour redevenir le joueur que j'étais avant que cette histoire ne prenne le dessus" a-t’ -il ajouté.

ALR