RMC Sport

Valdo n’a pas oublié Paris

Valdo

Valdo - -

Intronisé ce vendredi directeur sportif des Lusitanos Saint-Maur, l’ancienne star du Paris Saint-Germain a gardé son affection pour le club de la capitale. Qu’il rêve, secrètement, de rejoindre un jour.

« Les Lusitanos, c’est ma famille. » Valdo n’a pas ménagé son effet d’annonce, ce vendredi, au moment de prendre officiellement ses fonctions de directeur sportif du club de Saint-Maur. L’ancienne gloire du PSG et de la sélection brésilienne (65 sélections – 11 buts) compte bien profiter de son aura médiatique pour permettre au club portugais, pensionnaire du National de 1997 à 1999 et aujourd’hui en DSR, de retrouver la lumière. « Je viens avec beaucoup de plaisir, d’envie et d’amour, poursuit l’intéressé. Le plus important est de travailler. Les jeunes doivent aussi comprendre qu’ils ne peuvent pas tous y arriver. » Un discours franc pour un homme qui souhaite ramener le professionnalisme chez l’entité sportive de Saint-Maur, lui qui ne passera pas plus d’une semaine par mois au club, car également engagé comme directeur sportif avec la formation brésilienne de Macaé-RJ.

Valdo : « Travailler au PSG, ce serait magnifique »

Valdo à Saint-Maur, donc de retour dans la région parisienne, le nouvel homme fort des Lusitanos ne pouvait occulter l’actualité de son ancien club, le Paris Saint-Germain. « J’ai un amour spécial pour le PSG, lâche le Brésilien. Je vais souvent au Parc. J’y ai vécu de grands moments, sur le terrain et en dehors avec la naissance de ma fille. » L’émotion est perceptible dans la voix. Elle monte d’un cran avec l’évocation de son ami et ancien coéquipier Leonardo, au même poste que lui au PSG. « Léo ? Son nom dit tout. Il est ambitieux, intelligent. Je suis certain qu’il fera du bon boulot et que les supporters vont être contents. Son équipe ne me fait pas encore rêver. Il faut lui laisser du temps. Mais ils sont sur la bonne voie. »

Valdo se serait-il vu à la place de son ami ? L’intéressé hésite. « Je vis au jour le jour. Si ça n’arrive pas (ndlr, un retour au PSG), je ne vais pas en mourir. Je vais aux Lusitanos comme si c’était Lyon, Marseille ou Paris. » Vraiment ? Le Brésilien finira par lâcher du lest. « C’est sûr, travailler au PSG, ce serait magnifique. Je l’ai déjà fait en tant que joueur. Je ne sais pas ce que ça donnerait comme directeur sportif. » Leonardo a déjà commencé à lui en donner un avant-goût.