RMC Sport

VIDEO. Le Vestiaire: Djetou a simulé des blessures pour ne pas aller en équipe de France

Martin Djetou, l’un des six évincés de dernière minute avant la Coupe du monde 1998, a raconté dans l’émission Le Vestiaire, sur SFR Sport 1, le mal-être qui l’habitait lorsqu’il était sélectionné chez les Bleus.

Pierre Laigle, Ibrahim Ba, Sabri Lamouchi, Lionel Letizi, Nicolas Anelka, Martin Djetou... Six bannis de l’équipe de France, membres de la liste élargie d’Aimé Jacquet avant la Coupe du monde 1998. Six joueurs évincés en dernière minute et passés à côté d’un titre historique.

Martin Djetou est revenu sur cette relation particulière avec les Bleus, dans l’émission Le Vestiaire diffusée sur SFR Sport. L’ancien défenseur, passé par Monaco, Parme ou Fulham, a confié son mal-être lorsqu’il se retrouvait en sélection. Jusqu’à prétexter de fausses blessures.

À voir aussi >> VIDEO. Le Vestiaire: quand Djetou refusa la Juventus après les propos racistes d'un dirigeant

"J’étais costaud mais je me faisais tout petit" 

"J’étais très timide, a-t-il justifié. J’étais mal à l’aise. Il m’est arrivé de dire à Jean-Luc Ettori (alors entraîneur des gardiens à Monaco): 'Je n’ai pas envie de partir'. Il me demandait pourquoi et je lui disais que j’avais mal derrière la cuisse. Je ne sais plus qui m’avait dit, c’était le docteur à Lyon je crois, que si je disais que j’avais mal à la cuisse, on ne pourrait pas me diagnostiquer. J’ai été con. (…) Le caractère, je l’ai, mais sur le terrain. En dehors, je ne cassais pas un œuf. Les jeunes comme Thierry Henry, eux, étaient sûrs d’eux. Ils avaient un ego surdimensionné. Moi, j’étais costaud mais je me faisais tout petit. Et je remarque aujourd’hui que mes enfants ont du caractère mais ont pris de cette timidité mal placée."

À lire aussi >> Ces Bleus qui ont été testés entre 96 et 98 mais sans convaincre

La rédaction