RMC Sport

Golf: leader du Memorial Tournament, Rahm en larmes après son abandon pour un test positif au Covid

En tête du Memorial Tournament ce samedi, Jon Rahm a été contraint de quitter la compétition après avoir été positif au coronavirus. Cruel pour l’Espagnol qui passe à côté d’un titre qui lui tendait les bras dans l'Ohio.

Jon Rahm a fini la journée de samedi en larmes malgré une superbe prestation sur le Memorial Tournament à Dublin dans l'Ohio. Dans la foulée d’un troisième jour de compétition bouclé en tête avec six coups d’avance sur son premier poursuivant, l’Espagnol a été informé d’un test positif au Covid-19 le concernant. L’épilogue d’une semaine où le tenant du titre aura brillé malgré le risque d’une contamination.

Entré en contact avec une personne positive en fin de semaine dernière, Jon Rahm était considéré comme cas contact et soumis à un protocole rigoureux depuis lundi. Testé tous les jours et négatif à chaque fois, l’Espagnol n’a cette fois pas échappé au coronavirus.

Rahm veut revenir encore plus fort

En course pour s’offrir une performance record sur cette épreuve (une carte de -18 en trois jours), Jon Rahm est également passé à côté de la jolie prime promise au vainqueur du tournoi de Dublin aux Etats-Unis. Le numéro trois mondial n’empochera donc pas le chèque d’environ 1,4 million d’euros.

"Je suis très déçu de devoir me retirer du Memorial Tournament. C’est l’une de ces choses qui arrivent dans la vie, un de ces moments où la façon dont nous réagissons face à un échec nous définit comme des personnes, a ensuite réagi l’infortuné golfeur de 26 ans sur les réseaux sociaux. Je suis très reconnaissant que ma famille et moi allions bien. Je prendrai toutes les précautions nécessaires pour rester en bonne en santé, et j’ai hâte de retourner sur un terrain de golf dès que possible."

La PGA, qui n'a pas précisé si l’Espagnol a été vacciné contre le Covid-19, a assuré qu'il était asymptomatique. Le vainqueur de l'USPGA 2020 est soumis à une quarantaine jusqu'au 15 juin.

Deuxième derrière Rahm, l’Américain Colin Morikawa en a profité pour prendre les rênes du Memorial Tournamement et partagé la première place provisoire avec son compatriote Patrick Cantlay grâce à une carte de -12 sous le par. Les deux hommes pourraient bien se disputer la victoire finale ce dimanche. Sous le regard attentif d’un Jon Rahm forcément dépité de ne pas pouvoir batailler avec eux.

JGL