RMC Sport

Van de Velde : « Je fantasme sur la venue de Woods »

Jean Van de Velde

Jean Van de Velde - -

Directeur de l’Open de France, qui se déroulera à Saint-Quentin en Yvelines du 4 au 7 juillet, Jean Van de Velde est satisfait d’un plateau qui comptera quatre membres du Top 25 mondial et les meilleurs joueurs français. Il confie également son rêve (très coûteux) d’attirer Tiger Woods lors d’une prochaine édition.

Jean Van de Velde, malgré le forfait de Lee Westwood, 12e mondial, l’Open de France présentera un beau plateau avec Matt Kuchar, Ian Poulter ou Luke Donald...

Ce n’est pas mal du tout. Il faut aussi rajouter Graeme McDowell, Matteo Manassero, Martin Kymer, Francesco Molinari. Ce sont tous des golfeurs qui ont joué la Ryder Cup. Ils sont dans les 50 premiers mondiaux.

Les Français seront-ils présents ?

Tous au complet. J’espère que c’est un tournoi qui leur tient à cœur. J’ai eu la chance de le jouer 25 fois. C’était un des titres prioritaires que j’aurais aimé gagner. Un Français se doit de participer à l’Open de France et d’essayer de mettre son nom sur le trophée.

Le meilleur Français est-il Raphaël Jacquelin ?

Il a gagné l’Open d’Espagne il y a deux mois. Il est un peu fatigué mais je pense qu’il va rapidement rebondir. Il ne faut pas oublier les jeunes comme Victor Dubuisson, un des plus doués de sa génération, Romain Wattel et le petit dernier qui vient d’arriver, Alexander Levy. Il a gagné les championnats du monde amateurs il y a trois ans. Il n’a que 23 ans et a fini troisième au dernier Open d’Allemagne le week-end dernier.

« La Ryder Cup est le 3e événement le plus regardé au monde »

Qu’est-ce que la Ryder Cup va changer ?

Sans un grand Open de France, il n’y aurait pas eu de Ryder Cup en France, c’est clair. Il faut aussi une légitimité chez les joueurs. Plus on se rapproche de 2018, plus les joueurs américains vont venir jouer en France. La Ryder Cup est le troisième événement le plus regardé au monde. Ce match entre les Etats-Unis et l’Europe est particulier car vous comptez tous les coups, trou par trou. L’équipe qui en a le moins tapé au bout des quatre jours a gagné. Je fantasme sur la venue de Tiger Woods à l’Open de France. Mais, il demande à être payé avec six zéros après la virgule…

Votre deuxième place au British Open en 1999, réputé pour le plus beau tournoi du monde, reste-t-il un bon souvenir ou un cauchemar ?

C’est un excellent souvenir. Etre à l’Open Britannique et être en tête pendant 36 trous, c’est une expérience incroyable. Le retour des gens a été fabuleux même si je n’ai pas gagné.

RMC Sport