RMC Sport

Bernat-Salles : « Je suis un peu attristé »

-

- - -

Surpris que l’affaire des paris présumés truqués autour de Cesson-Montpellier sorte dans la presse, Philippe Bernat-Salles, le président de la Ligue nationale, promet des sanctions au cas où les faits seraient avérés

Philippe Bernat-Salles, quelle est votre réaction suite à cette affaire présumée de paris truqués ?

Je suis surpris de tout ce qu’il se passe. On n’est pas au courant de grand-chose. Ce qui me gêne, c’est de parler d’une affaire qui est sortie dans la presse et dont les éléments ne nous permettent pas de débattre. En tant que président de la Ligue, j’ai bien sûr eu connaissance en de cette histoire-là. Depuis quelques semaines, il y a une enquête judiciaire qui est en cours, et comme tout le monde, nous attendons les résultats de cette enquête pour savoir exactement ce qu’il s’est passé. Tant que nous n’avons pas le rapport final de la Police Judiciaire, nous sommes un peu dans le flou. Nous sommes dans l’attente de savoir ce qu’il s’est réellement passé.

Avez-vous peur que cette affaire ternisse l’image du handball ?

On ne peut pas dire que c’est positif pour l’image du sport professionnel et du handball en particulier. Mais je crois qu’il ne faut pas faire de quelques cas isolés une généralité. Encore une fois, je parle vraiment dans l’attente du résultat de l’enquête. Je ne veux pas m’avancer du tout. Il y a toujours la présomption d’innocence, il faut respecter les gens. Attendons de voir ce qu’il s’est réellement passé. Je suis tout de même un peu attristé.

« Enervé d’entendre ça »

Le MAHB, par la voix son président Rémy Lévy, vient de faire savoir qu’il était prêt à se porter partie civile si une information judiciaire était ouverte. Qu’en sera-t-il de la LNH ?

Le but de la Ligue est de défendre les intérêts du handball professionnel et des joueurs qui font ce sport. Maintenant, on verra. On prendra toutes les décisions nécessaires pour se défendre et être le plus réactifs possible. Même si aujourd’hui il y a présomption d’innocence, à partir du moment où l’on parle de trucage et de tricheries, on est très affecté. Moi, je suis énervé d’entendre ça. Maintenant, attendons que tout soit vraiment posé pour pouvoir tirer des conclusions.

Que risque un club ou un joueur de manière générale dans ce genre de situation ?

Il y aura des sanctions quoiqu’il arrive et suivant la gravité des faits. Ce n’est pas quelque chose de commun. C’est la première fois que ça arrive. Encore une fois, je pense qu’on précipite les choses. Je connais bien les ‘’mecs’’, même si ça n’empêche pas de parfois être surpris. Dans tous les cas, je suis en rapport avec le président de Montpellier, qui est très affecté de cette situation. Bien sûr que si jamais tout s’avérait être vrai, il y aura sur des sanctions qui seront prises, et pas des moindres.