RMC Sport

Allemagne-France: "Ce match nul a un goût de victoire" pour Dinart

Didier Dinart

Didier Dinart - @AFP

Secoués par l'Allemagne, hôte de ce Mondial de handball, les Bleus de Didier Dinart ont arraché un précieux match nul (25-25) à la dernière seconde. Ce point récolté dans une ambiance complètement dingue leur permet d'aborder le tour principal plus sereinement. Avant cela, il défieront la Russie jeudi (20h30).

[22h18]

N’Guessan (auteur de l'égalisation) sur RMC : "Je suis content pour l’équipe"

"Je suis content de l’avoir marqué, mais surtout qu’on n’ait rien lâché avec l’équipe. L’ambiance était dure. On s’est battu en défense, en attaque. J’y crois, bien sûr, sur le dernier ballon. C’est le seul but que j’ai marqué dans le match. Ce n’était pas forcément mon meilleur match. Je suis content pour l’équipe. Ça va nous apporter pour la suite. Il va falloir se reposer et se remobiliser pour le match contre la Russie.

[22h16]

Didier Dinart (sélectionneur) au micro de RMC Sport

C’est un groupe qui se révèle. Les rotations que j’effectue depuis le début permettent à 16 joueurs de prendre part au tournoi. Tout le monde se sent impliqué, seize joueurs se sont sentis mobilisés sur ce match. C’est une grande satisfaction. Cédric Sorhaindo souffre d’une élongation. Il en a au moins pour huit jours à mon avis, mais je ne suis pas médecin. On va attendre le diagnostic du corps médical. Cela reste un bon résultat, ce nul a un goût de victoire. C’est très important, il faut positiver après ce résultat et se projeter dans la compétition.

[25-25]

Les Bleus arrachent le nul !

Timothey N'Guessan arrache le nul sur le gong d'un tir splendide au bout du suspense ! Les Bleus ont éteint le volcan de Berlin. Incroyable ! Portée par un immense Kentin Mahé (9 buts), la France est toujours invaincue dans ce Mondial et conserve la tête de son groupe.

[25-24]

Perte de balle allemande à l'aile ! Dinart demande un temps mort. Les Bleus auront un ballon pour égaliser.

[25-24]

Un passage en force logique est sifflé contre Timothey N'Guessan. Les Allemands posent un temps mort. Ils ont l'occasion de plier ce match sur l'action suivante.

[25-24]

Kentin Mahé opte pour le chabala à sept mètres et Vincent Gérard réalise une sortie magnifique. Les Bleus ont l'occasion d'égaliser !

[25-23]

Dipanda s'en sort bien avec deux minutes après un échange musclé avec Drux. Les secondes s'égrènent dans cette rencontre irrespirable. Fabian Wiede prend l'extérieur et enfonce le clou.

[24-22]

Les Allemands tentent un coup tactique à sept contre six. les Français adaptent leur défense avec Remili en poste avancé. En vain. Les coéquipiers de Gensheimer conservent leur avantage de +2.

[23-21]

Kentin Mahé poursuit son sans faute, à 3/3 à sept mètres. Les Allemands marquent sur la montée de balle suivante.

[22-20]

Fabregas est exclu pour une faute commise sur Wiecnek. L'Allemagne prend deux buts d'avance en supériorité numérique alors qu'on rentre tout juste dans les huit dernières minutes de ce match.

[21-20]

Nedim Remili prend son tir un peu tôt sur une situation favorable. Cyril Dumoulin avait pris le meilleur devant Fabian Wiede. Quel dommage !

[20-20]

Nedim Remili rentre la tête et passe au-dessus du contre allemand pourtant monté très haut. Quel tir de l'arrière du PSG !

[19-19]

Kentin Mahé s'envole dans le ciel de Berlin et prend un tir croisé qu'il glisse juste au bon endroit, au pied du poteau droit allemand.

[19-18]

Cyril Dumoulin est un petit peu malheureux sur ce tir dévié de Drux qui achève sa course au fond des filets.

[18-18]

Kentin Mahé (6/8, 75%) réalise un match fantastique malgré ses trois ballons perdus. Il permet encore à la France de rester au contact dans un temps faible.

[18-17]

En déséquilibre, et en double infériorité numérique pour la France, Romain Lagarde ne trouve pas le but. Pekeler, lui, ne se manque pas. L'Allemagne est repassée en tête.

[17-17]

Tour à tour, Dika Mem et Adrien Dipanda sont exclus pour les deux prochaines minutes. Ce dernier a frôlé la correctionnelle. Les arbitres s'étaient réunis pour statuer sur son sort.

[16-17]

Les Bleus sont toujours devant. Kentin Mahé a encore pris le dessus sur son vis-à-vis, avec une roucoulette cette fois-ci.

[16-16]

Strobel est inarrêtable (4/4, 100%), il permet à son équipe de recoller au score.

[15-16]

C'est très chaud entre Karabatic et Lenke pour la prise de position. Dika Mem envoie une cartouche et trouve sa cible après trois échecs.

[14-15]

Mahé met Heinevetter sur les fesses. Le Français a eu du cran sur ce jet de sept mètres en réussissant ce lob sur le gardien allemand. Il a parfaitement masqué son geste technique.

[14-14]

Joliment décalé par Dika Mem, Mathieu Grébille ouvre son angle à l'aile gauche et marque au premier poteau. Les Bleus sont montés en gamme.

[13-13]

Jusqu'au bout, dans la continuité d'une entame tonitruante, les Bleus égalisent. Lagarde crie sa rage de vaincre. Et l'Allemagne écope d'une exclusion temporaire.

[12-10]

Lésion au mollet droit pour Sorhaindo ?

Cédric Sorhaindo n'est pas revenu des vestiaires, l'inquiétude du staff des Bleus est confirmée. Il s'agirait d'une lésion au mollet droit. Le pivot est incertain pour la suite de la compétition.

[12-10]

Sorhaindo touché en début de match

On vous rappelle que Cédric Sorhaindo a quitté le terrain à la 7e minute de ce match, blessé. L'inquiétude a gagné les rangs français. Le pivot ne devrait pas revenir sur le terrain en seconde période. C'est un vrai coup dur pour Didier Dinart en attendant d'en savoir plus sur la nature de la blessure.

[12-10]

L'Allemagne devant à la pause !

Les Bleus sont dans le match sur le plan défensif et plutôt bien en place, mais ils accusent un retard de deux buts au moment de rejoindre les vestiaires. La faute à de trop nombreux échecs sur attaque placée (10/19 au tir).

[11-8]

Fabregas réduit l'écart à six mètres et envoie Kohlbacher sur le banc mais l'Allemagne reprend trois buts d'avance.

[10-7]

Les Français sont en grande difficulté. +3 pour les Allemands après ce but de Strobel. Il reste trois minutes à jouer.

[9-7]

Grébille se manque sur une sortie très haute et permet à Wiede de trouver son ailier droit. La finition est très belle.

[8-6]

Wiede n'est pas attaqué, il déclenche un tir longue distance imparable en position d'arrière droit. L'Allemand est diabolique depuis le début du match !

[7-5]

Passe splendide de Wiede pour Gensheimer revenu à l'intérieur. L'ailier trouve la faille et pousse Abalo à la faute de l'autre côté du terrain. Les Allemands prennent le large dans la foulée grâce à l'inévitable Wiede, essentiel à la passe dans la relation arrière-pivot.

[5-5]

Nouveau changement de dispositif défensif pour l'Allemagne, les arrières français sont repoussés. L'intensité est toujours d'actualité dans le combat.

[5-5]

Les deux buts d'avance sont refusés aux Bleus pour un appui zone de Luc Abalo. Didier Dinart n'en revient pas. Le jeu est une nouvelle fois arrêté.

[4-5]

C'est chose faite. Vincent Gérard monte au devant du pivot allemand. Luc Abalo va chercher la lucarne Wolff à la force de son poignet magique. L'équipe de France est devant après 19 minutes de jeu.

[4-4]

Le combat est extrêmement intense sur les prises de position et d'intervalle, la bataille fait rage. Le gardien allemand répond à Vincent Gérard. la France avait l'occasion de prendre enfin les devants.

[4-4]

Nedim Remili égalise avec un peu de réussite alors que son ballon avait été dévié. Drux est exclu deux minutes.

[4-3]

Pas de deuxième exploit pour Vincent Gérard sur jet de sept mètres. Uwe Gensheimer décoche un missile dans la lucarne gauche du gardien français.

[3-3]

Deux minutes pour Dika Mem, coupable d'une manchette assénée au visage de Strobel.

[3-3]

Arrêt capital de Vincent Gérard qui met Uwe Gensheimer en échec pour la première fois de la compétition au jet de sept mètres. Les Français ont monté le curseur au niveau de l'intensité défensive.

[3-3]

Les défenseurs montent sur N'Guessan, l'espace se libère. L'arrière en profite pour trouver Fabregas à l'intérieur. Les Bleus égalisent !

[3-2]

Le tir soudain à la hanche de Kentin Mahé surprend le gardien allemand. Les Bleus recollent à un but et ont l'occasion d'égaliser désormais.

[3-1]

Uwe Gensheimer prend de vitesse Vincent Gérard et marque au premier poteau depuis son aile gauche. Déjà trois pertes de balle pour les Bleus depuis le début du match.

[2-1]

Aïe, premier coup dur pour les Bleus. Cédric Sorhaindo sort sur blessure... Le pivot rejoint le banc en boitant.

[2-1]

Fabregas se jette sur le ballon et permet à Guigou de marquer en contre. Les Bleus ouvrent leur compteur après sept minutes de jeu.

[2-0]

Deuxième arrêt de Wolff sur un tir très simple à négocier, plein centre. Deux changements attaque-défense pour l'Allemagne.

[2-0]

Dika Mem assure la montée de balle mais Abalo ne parvient pas à faire fructifier cette récupération. Un peu de fébrilité côté français en ce début de match. L'Allemagne ne se manque pas à 9m et prend le large.

[1-0]

Dika Mem prend sa chance en première intention et permet à Andreas Wolff de monter en température dans un écrin volcanique. L'arrière Français trouve ensuite la barre.

[1-0]

Wiede s'illustre à la passe pour son pivot Kohlbacher, Vincent Gérard est obligé de s'incliner.

[0-0]

Défense très agressive des Bleus en 0-6. Et déjà deux minutes pour Fabregas. Les arbitres s'illustrent déjà dans cette partie !

[20h26]

Les deux équipes font leur entrée sur le terrain dans une ambiance électrique. Le choc de ce premier tour est sur le point de débuter. Place aux hymnes !

[20h09]

Refaire le coup de Bâle (2006)

A l'Euro 2006, déjà, en Suisse, les Bleus avaient disputé et remporté (27-25) un match décisif dans l'obtention de leur premier titre de champions d'Europe, contre l'Allemagne. Les deux équipes voudront s'appuyer sur une excellente défense et limiter les pertes de balle pour faire la différence, ce soir à Berlin. Les gardiens seront également surveillés. Du côté des Allemands, Andreas Wolff est déjà redoutable. Contre la Corée, Cyril Dumoulin a réalisé une bonne entrée sur le terrain pour l'équipe de France.

[19h49]

Nikola Karabatic finalement absent

Sur le terrain à Cologne pour une demi-finale qui aura marqué les esprits en 2007, Nikola Karabatic sera cette fois absent. Les double champions du monde en titre vont devoir se passer d'un leader dans l'âme. Tout aussi précieux en défense qu'en attaque. Sa présence aurait sans doute fait du bien à une équipe en quête d'inspiration, à la recherche de constance et de cohérence, depuis le début de la compétition. Plus d'informations dans notre article.

[19h45]

L'Allemagne veut se reprendre

Accrochée par la Russie (22-22), qui s'est inclinée contre le Brésil (23-25) ce mardi, l'Allemagne a perdu un point dans la course aux demi-finales après deux nettes victoires sur la Corée (30-19) et le Brésil (34-21). Les coéquipiers de l'ailier du PSG Handball Uwe Gensheimer auront à cœur de se reprendre au cours d'un match qui revêt une importance capitale désormais.

[19h43]

Bonsoir à toutes et à tous !

Bienvenue sur notre site pour suivre le choc entre la France et l'Allemagne, à Berlin, le premier de ce Mondial, qui se dispute en partie sur le sol allemand. Les hommes de Didier Dinart ont l'occasion de s'envoler en tête du groupe A et de marquer des points qui pourraient s'avérer décisifs pour le tour principal.