RMC Sport

Mondial : les Bleus domptent l'Islande et filent en quarts

Nikola Karabatic

Nikola Karabatic - AFP

Les Bleus filent en quart de finale ! Après une première mi-temps très accrochée contre l'Islande, l'équipe de France est parvenue à faire la différence (31-25).

[19h50]

Sorhaindo : "On a eu du mal à rentrer dans le match"

Auteur de trois buts dans cette rencontre, Cédric Sorhaindo s'est arrêté au micro de RMC Sport à l'issue de la partie pour revenir sur cette qualification : "On a eu du mal à rentrer dans le match. On savait que ce serait compliqué mais on s’est bien rattrapé. L’ambiance était vraiment impressionnante, surtout à la fin avec la victoire. Mainenant, on sait qu’il n’y aura plus de match facile, il faudra réaliser des matchs de très haut niveau contre de belles équipes pour aller au bout. A nous de travailler et de régler les détails avant le prochain tour."

[19h33]

Le quart de finale des Bleus aura lieu mardi (19h), également au Stade Pierre-Mauroy ! Pour connaître l'adversaire (Suède ou Biélorussie), il faut attendre demain !

[19h31]

Le pivot remplaçant des Bleus, Ludovic Fabregas (20 ans), est nommé homme du match !

[19h29]

Direction les quarts de finale pour les Bleus face à la Suède ou la Biélorussie. Les Français se sont fait peur en première période mais ont complètement maîtrisé le second acte.

[60e]

Nedim Remili termine l'affaire et les Bleus s'imposent 31 à 25 contre l'Islande !

[58e]

Les Bleus gèrent la fin de match ! Ils répondent à chaque but islandais ! Daniel Narcisse permet aux Bleus de passer la barre des 30 réalisation. 

France 30-25

[56e]

Et Daniel Narcisse frappe encore ! Puis Michaël Guigou, sur un jet de sept mètres, permet aux Bleus de disputer les dernières minutes avec cinq points d'avance. 

France 29-23 Islande

[56e]

Encore un but d'Elisson pour maintenir en vie les derniers espoirs islandais. 

France 27-23 Islande

[55e]

Superbe intervalle trouvé par Michaël Guigou sur corner ! Il trouve Daniel Narcisse dans un trou de souris. 

France 27-22 Islande

[55e]

Nedim Remili marque de loin mais le but est annulé. Un temps-mort avait été sifflé avant.

[54e]

MICHAEL GUIGOU ! Action d'école des Bleus, ils tournent, tournent et tournent jusqu'à trouver le décalage pour Guigou sur l'aile gauche. 

France 26-22 Islande

[53e]

L'intenable Karason réduit l'écart ! 

France 25-22 Islande 

[52e]

Le gardien islandais est sorti pour offrir à ses partenaires une possession en supériorité offensive. Mais Omeyer réussit son arrêt et tire vers le but vide... Sans succès ! 

[50e]

Elisson est parfaitement servi sur l'aile gauche. Il bat Omeyer. 

France 25-21 Islande

[49e]

Deux minutes dehors pour Jonsson après un gros carton sur Karabatic. Nedim Remili en profite. 

France 25-20 Islande

[47e]

Les Islandais réduisent doucement l'écart. Karason pour revenir à -4. 

France 24-20 Islande

[46e]

Fabregas profite d'une expulsion temporaire islandaise pour marquer. Un joli but en tombant. 

France 24-18 Islande

[44e]

Le rythme du match ralentit. Gunnarsson ramène les Islandais à -5. 

France 23-18

[42e]

LES BLEUS SONT EN FEU ! L'Islande pense réduire l'écart, les Bleus répondent par deux buts signés Porte et Guigou. Nouveau temps-mort islandais. 

France 23-16 Islande

[40e]

L'Islande remet les pieds dans le bon sens avec son premier but de la deuxième période. Mais Ludovic Fabregas remet les Bleus à cinq buts. 

France 21-15 Islande

[38e]

Superbe fixation de Daniel Narcisse pour ouvrir l'axe à Nedim Remili. Le joueur du PSG ne se fait pas prier et envoie une minasse en lucarne. 

France 20-14 Islande

[36e]

Le jeu reprend après un temps mort islandais. Et Thierry Omeyer signe un nouvel arrêt.

[35e]

Les Bleus enchaînent ! Ludovic Fabregas puis Nedim Remili donnent cinq buts d'avance aux Bleus, le plus gros écart du match. 

France 19-14 Islande

[33e]

Les Islandais marquent mais Cédric Sorhaindo répond tout de suite ! Il est bien plus en vue qu'en première période. 

France 17-14 Islande

[32e]

Encore un arrêt d'Omeyer ! Et Redim Nemili donne un troisième but d'avance aux Bleus sur le contre. 

France 16-13 Islande

[32e]

SORHAINDO ! Le pivot des Bleus trouve la faille et les Bleus creusent l'écart !

France 15-13 Islande

[31e]

C'est reparti ! Les Bleus démarrent bien avec un arrêt de Thierry Omeyer !

[18h42]

Le discours de Didier Dinart dans les vestiaires devrait être plutôt bruyant. Les Bleus ne doivent pas se faire surprendre comme en début de match.

[18h39]

Parmi les clés du match : les pertes de balles. Les Bleus ont gâché plusieurs actions sur des ballons perdus. Et beaucoup l'ont été en cherchant à trouver Cédric Sorhaindo, cadenassé par les Islandais.

[18h37]

Belle équipe d'Islande sur cette première période. Ils ont démarré très fort pour mettre en difficulté les Bleus. Et malgré la réaction française, ils restent au contact.

[30e]

Ludovic Fabregas refait le trou mais l'Islande revient immédiatement. Un seul but d'avance pour les Bleus à la pause ! 

France 14-13 Islande

[29e]

Karason inscrit son 4e but du soir pour ramener les Islandais à une longueur. 

France 13-12 Islande

[27e]

NARCISSE ! Interception de Daniel Narcisse dans la moitié de terrain islandaise ! Il sert Valentin Porte, qui profite de l'offrande. 

France 13-11 Islande

[26e]

Karason envoie une belle praline en lucarne depuis les sept mètres. Mettez pas les mains, ça doit brûler un peu. 

France 12-11 Islande

[25e]

Gudmundsson réagit pour réduire l'écart. Karabatic répond immédiatement. 

France 12-10 Islande

[24e]

VALENTIN PORTE ! L'arrière droit offre à la France son premier break. 

France 11-9 Islande

[23e]

Gunnarsson prend deux minutes de repos pour une vilaine faute sur Michaël Guigou, qui n'avait même pas le ballon.

[22e]

Les Bleus parviennent enfin à trouver Cédric Sorhaindo. Le pivot était parfaitement maîtrisé par les Islandais jusque-là. Sorhaindo inscrit son premier but ce soir. 

France 10-9 Islande

[22e]

Smarason recolle au score ! Son tir était tout proche d'être arrêté par Thierry Omeyer. 

France 9-9 Islande

[21e]

LES BLEUS PASSENT DEVANT ! Quel course de Karabatic entre trois Islandais. En pleine chute, le demi-centre parvient à trouver Guigou sur la gauche. Les Bleus sont en tête pour la première fois du match. 

France 9-8 Islande

[20e]

Le moins jeune Michaël Guigou égalise sur un jet de sept mètres. 

France 8-8 Islande

[18e]

Le jeune Janus (oui comme le méchant de Goldeneye) Smarason, rentré un jeu un peu avant, redonne l'avantage à l'Islande. 

France 7-8 Islande

[16e]

GUIGOU EGALISE ! L'ailier des Bleus profitent d'un mauvais replis islandais pour remettre les deux équipes au même niveau. 

France 7-7 Islande

[15e]

Carton jaune pour Karason, après un ceinturage haut sur Karabatic, mais pas d'expulsion temporaire.

[14e]

Et les Bleus réagissent ! Daniel Narcisse sert Nikola Karabatic puis s'offre à son tour un but. 

France 6-7 Islande 

[12e]

Après une perte de balle de Dipanda, Karason redonne trois buts d'écart aux siens. Et Didier Dinart demande un temps-mort. 

France 4-7 Islande

[11e]

Atlason refait le trou pour les Islandais ! 

France 4-6 Islande

[10e]

Les Bleus reviennent à un but des Islandais grâce à Luc Abalo puis Ludovic Fabregas

France 4-5 Islande 

[8e]

On arrête plus Gudmundsson ! Nouveau but pour l'arrière gauche islandais. 

France 2-5 Islande

[7e]

Magnusson inscrit le 4e but islandais sur un jet de sept mètres. Adrien Dipanda envoie une belle mine dans le but pour répondre. 

France 2-4 Islande. 

[6e]

KARABATIC ! Il inscrit le premier but des Bleus ! Mais sur l'action suivante, le demi-centre prend deux minutes d'expulsion pour une poussette. 

France 1-3 Islande

[6e]

Et trois buts d'écart pour l'Islande ! Gunnarsson s'impose seul face à Omeyer. 

France 0-3 Islande

[5e]

Les Islandais frappent en premier grâce à Gudmundsson. Et (Cédric) Karason double la mise peu après. 

France 0-2 Islande

[3e]

Deux minutes trente sans but, Daniel Narcisse qui tire à côté... La crise pour les Bleus ?

[1e]

C'est parti ! Les Bleus jouent leur place en quart de finale !

[17h55]

Une petite surprise dans le 7 de départ des Bleus : Adrien Dipanda a été préféré à Valentin Porte et Nedim Remili pour le poste d'arrière droit. 

Les Bleus au coup d'envoi : Omeyer, Dipanda, Narcisse, Abalo, Karabatic, Sorhaindo, Guigou. 

[17h51]

Les deux équipes rentrent sur le terrain ! Moins de dix minutes avant le début du match.

[17h42]

Nikola Karabatic nous a parlé du public, très chaud depuis le début du Mondial : "J’ai jamais joué dans un stade de foot, donc ça va être une première pour moi. On a hâte de voir ce que ça donne. En tout cas, Nantes et Paris nous ont mis une ambiance de fou, nous ont donné l’énergie de gagner tous nos matchs. On attend au moins la même chose à Lille. On a vu ce que ça fait d’avoir tout le public, toute une salle de 10, 15 000 personnes qui te pousse et qui te donne des forces et ça nous a permis de faire une super phase de poule, de très bien jouer au hand et de battre nos adversaires avec la manière."

[17h38]

28 000 personnes sont attendues à Lille ! Mais certaines pourraient manquer le coup d'envoi. Il reste encore beaucoup de monde à l'extérieur de Pierre-Mauroy.

[17h34]

Blessé lors du deuxième match du mondial face au Japon, Luka Karabatic est présent au Stade Pierre-Mauroy de Lille pour encourager ses partenaires en 8ème de finale face à l’Islande. Le joueur du PSG, en béquilles, prendra place dans la zone VIP en compagnie du frère jumeau de Thierry Omeyer, d'Erwan Siakam ou encore de l’ancien international Sébastien Bosquet. Luka Karabatic a dû déclarer forfait pour la suite du championnat du monde après sa blessure à la cheville face au Japon.

[17h29]

Les joueurs sont arrivés il y a un peu moins d'une heure !

[17h24]

Guillaume Gille, l'autre entraîneur des Bleus, s'est exprimé sur l'ambiance attendue ce soir : "On va voir ce que ça peut faire. Au niveau du bruit, j’imagine qu’on aura plus de mal à communiquer sur le terrain, le banc vis-à-vis du terrain. Ce sont des choses auxquelles il faudra être attentif. Ça risque d’être très fort en termes d’émotion, d’énergie. Maintenant, le changement d’échelle, même s’il est important, n’est pas non plus dément par rapport aux grandes salles dans lesquelles les joueurs ont l’habitude d’évoluer. Je ne pense pas que le contexte général soit de nature à bouleverser les habitudes des joueurs."

[17h19]

Après avoir évolué à Bercy pour le match d'ouverture, puis à Nantes pour le reste de la phase de groupe, les Bleus vont découvrir le Stade Pierre-Mauroy de Lille.

[17h14]

Les Bleus font un sans-faute depuis le début du Mondial. Cinq matches de groupe, cinq victoires. Mais maintenant, chaque rencontre est éliminatoire.

[17h10]

Didier Dinart, entraîneur des Bleus, nous a parlé de l'Islande : "C’est toujours des matchs assez spéciaux contre l’Islande, assez étriqués. Ce sont des joueurs qui sont valeureux, qui sont très engagés dans les matchs et on n’a jamais eu de match facile contre l’Islande. Mais l’équipe de France, si on disait qu’on n’était pas en pleine confiance, je serais un menteur. On sait que maintenant, on n’a plus le droit à l’erreur, il faut être au rendez-vous, il va falloir qu’on soit soudés et engagés pour surmonter ce 8ème de finale et qu’on remporte cette victoire, qui est décisive."

[17h05]

La route vers un nouveau sacre passe par l'Islande ce soir. Les Islandais ont terminé 4e du groupe B et se retrouvent par conséquent face au 1er du groupe A, les Bleus.

[17h00]

Bonsoir à tous ! Bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct le huitième de finale de l'équipe de France de handball !