RMC Sport

Dinart : «La cinquième médaille d'or ne viendra pas»

Didier Dinart

Didier Dinart - -

Battue par la Hongrie ce vendredi (23-26), l'équipe de France a très fortement compromis ses chances de qualification pour les demi-finales. Didier Dinart, le pivot des Bleus, ne se fait pas d'illusion et se projette déjà vers l'avenir.

Didier, vous a-t-il manqué de la confiance lors de cette rencontre ?
Non, ce qui nous a fait défaut c’est le même manque d’engagement que lors des deux premières rencontres. On a bien commencé mais progressivement on a eu l’impression que la machine s’est enrayée, on ne sait pas pourquoi. On s’est peut-être dit que cela viendrait, qu’ils allaient peut-être craquer à la mi-temps, mais ils n’ont pas craqué et nous ont poussé dans nos derniers retranchements. Et finalement, on a perdu ce match.

Vous avez donc été victime d'un trop plein de confiance ?

Non. Ce match est à l’image de ce que l’on a fait depuis 15 jours. Franchement, je ne sais même pas quoi dire. Il ne faut pas chercher un coupable. Le coupable, c’est le groupe. Maintenant il faut terminer le mieux possible cette compétition. Cela va être difficile. Il ne faut pas oublier qu’il y a dix ans, l’équipe de France jouait ce genre de matchs. On a rompu la lancée des quatre médailles d’or d’affilée. La cinquième ne viendra pas. C’est sûr.

Vous n'avez plus aucun espoir concernant la qualification pour les demi-finales ?

Il faudra vraiment être bons en maths pour passer. Pour l’instant, on va essayer de terminer la compétition du mieux possible et puis continuer à travailler car il y a encore beaucoup de belles choses à faire. Même si je pense qu’on a perdu le championnat d’Europe aujourd’hui, il faut quand même essayer de terminer le mieux possible.

Propos recueillis par Rodolphe Massé à Novi Sad