RMC Sport

Fernandez : « Paris mérite un grand club »

Jérôme Fernandez

Jérôme Fernandez - -

Avec l’arrivée de Mikkel Hansen, le PSG Handball possède désormais une véritable Dream Team. Jérôme Fernandez, l’arrière gauche de Toulouse et capitaine de l’équipe de France, est ravi de voir le club de la capitale avec une équipe aussi compétitive.

Que pensez-vous de cette « Dream Team » du PSG Handball ?

Je suis ravi qu’il y ait une très grosse équipe à Paris. C’est un vrai concurrent pour Montpellier parce que même si Chambéry se battait valeureusement, ça finissait souvent de la même manière. C’est un beau challenge pour Philippe Gardent (l’entraîneur du PSG, ndlr). C’est bien que les Qataris aient décidé d’investir sur Paris car c’est la capitale de la France et qu’elle mérite d’avoir un grand club depuis très longtemps. En plus, il y a aura deux matchs télévisés par semaine. Donc, entre les salles qui vont se remplir avec le retour de certains Experts et la télé qui va bien suivre ça, on va avoir un championnat très passionnant. Peut-être le plus passionnant depuis que ce championnat de handball existe.

Le PSG Handball est-il capable de rivaliser dès cette année ?

Ce qui fait la force de Paris, c’est qu’ils ont recruté intelligemment à tous les postes. Ils vont vraiment avoir un niveau de classe mondiale. Si ils arrivent tous à bien s’entendre et à jouer ensemble, ça sera un très sérieux concurrent pour Montpellier et Chambéry dès cette année. Il faut voir leur début de championnat. C’est là où ils peuvent perdre le plus de points. S’ils gèrent bien leur départ, je pense qu’ils ne perdront pas beaucoup de matches. 

Que pensez-vous de l’arrivée de Mikkel Hansen dans la capitale ?

C’est un très grand buteur capable de jouer pour les autres mais qui attire aussi la lumière sur lui. S’il est capable de bien s’adapter, le jeu sera équilibré et cette équipe de Paris sera très performante. Par contre, s’il essaye de jouer un peu tout seul comme lui demande l’équipe du Danemark, ça sera plus facile pour les équipes adverses de défendre. On l’a vu lors des JO ou du dernier Euro, le plus souvent les équipes qui ont joué contre le Danemark l’ont pris en défense individuelle stricte. Et ça a fait baisser le niveau de sa sélection. Mais si les autres joueurs qui sont autour de lui peuvent prendre le relais, il aura plus de liberté et sera plus efficace.

Vous allez croiser la route de Luc Abalo, Didier Dinart et Samuel Honrubia, vos partenaires en sélection qui ont signé au PSG cet été…

Je suis plutôt content qu’on se croise. Si on jouait tous dans la même équipe, ça ne serait pas très intéressant. On aura de belles confrontations, avec beaucoup de respect. J’espère qu’il n’y aura pas de mauvais gestes. On aura hâte de se retrouver en équipe de France pour échanger sur ce qu’il se passe en championnat. C’est une suite logique après ce qu’on a fait avec l’équipe de France. Maintenant, c’est le championnat qui en bénéficie, tant mieux.

Propos recueillis par Wilfried Templier