RMC Sport

La France aura son Mondial

Nikola Karabatic

Nikola Karabatic - -

Battue par le Qatar en début d’année, la France a remporté cette fois son combat pour l’attribution du Mondial 2017. Devant le Danemark, que les Bleues affrontent pour une place en finale du championnat du monde au Brésil. Un signe ?

Décidément, en ce moment, la France du handball gagne sur tous les terrains. Ceux de Sao Paulo, où les filles, en dominant la Russie, se sont offertes le droit de disputer une demi-finale de championnat du monde, vendredi soir, face au Danemark (20h15). Celui, tout court, de la scène internationale où les hommes auront l’immense honneur, dans six ans, de recevoir le gratin du handball mondial. Pour la troisième fois de leur histoire.

Après 1970 et 2001, c’est en 2017 – du 16 au 29 janvier précisément - que la France accueillera un championnat du monde messieurs. Le 25e de l’histoire de l’épreuve. « C’est un rêve de jouer une compétition dans son pays, devant son public, savoure Nikola Karabatic. Après tous les exploits que la France a fait, c’est une juste récompense. » Des mots qui ne sont pas anodins dans la bouche de la vedette française. Lui comme d’autres ont encore en mémoire les larmes du président Joël Delplanque, en janvier dernier, après l’attribution du Mondial 2015 au Qatar. Des larmes de dépit, transformées en joie, cette fois, par le choix du comité exécutif de l’IHF. « Je voudrais dire que nous sommes très heureux et que nous vous attendons avec impatience en France en 2017 pour une grande fête du handball » a commenté l’intéressé.

Une victoire sur le… Danemark

« Avoir ce mondial 2017 en France est majeur pour le rayonnement du sport Français et pour le rayonnement de la France tout court » a estimé le ministre des Sports, David Douillet, présent ce jeudi à Sao Paulo. Tout comme Claude Onesta, le guide des Experts. « Organiser ce Mondial fait partie d’un projet, d'une volonté d’hisser le handball comme l'un des sports majeurs de notre pays. » Jeudi soir, le handball français avait le sourire. D’autant qu’un clin d’œil du destin s’est invité à la fête. Car c’est contre le… Danemark que la France a remporté son duel pour l’attribution du Mondial 2017. Un adversaire que les filles tenteront de battre ce vendredi soir pour atteindre la finale du championnat du monde brésilien.

« On vient de gagner un premier match contre le Danemark, ce match-là nous tenait vraiment à cœur, faisait remarquer peu de temps après l’annonce le DTN Philippe Bana. On voulait donner au monde quelque chose de différent. On voulait donner et surtout on ne voulait pas prendre. » Maintenant que les garçons ont eu droit à leur cadeau, aux filles d’en faire autant.