RMC Sport

La France en rodage

Bertrand Gille

Bertrand Gille - -

L’équipe de France de handball s’est contentée d’une courte victoire sur l’Argentine (30-27) en ouverture du tournoi de Bercy. A cinq jours du Mondial, il lui reste la Croatie, ce dimanche, pour peaufiner sa préparation.

Claude Onesta ne le cache pas, il n’a pas vraiment de quoi se réjouir. Certes, ses joueurs l’ont emporté contre l’Argentine (30-27) dans leur premier match du tournoi de Bercy. Mais à quelques jours de l’ouverture du Mondial suédois (du 13 au 30 janvier), ils n’ont pas vraiment séduit. « Franchement, il n’y a pas beaucoup de motifs de satisfaction, confie le sélectionneur. Le match n’était pas au niveau des joueurs qui étaient sur le terrain. Mais c’est normal, car nous n’avons eu que cinq jours pour nous préparer. Pas d’affolement ! »

Ce dimanche (16h), c’est le Croatie qui se présente sur la route des Français. Un match autrement plus délicat, face à une équipe qu’ils ont battue lors de leurs trois dernières confrontations : en demi-finale des Jeux de Pékin et en finale du Mondial-2009 et de l’Euro-2010. « Il va falloir mettre les bouchées doubles, mais je ne me fais pas de souci », glisse Arnaud Bingo. Le bien nommé ailier de Tremblay-en-France, qui disputait contre l’Argentine son premier match à Bercy, a aussi inscrit son premier but. Il compte bien se faire un peu plus remarquer contre la Croatie.

« C’est notre seul test face à une grosse nation européenne, rappelle Thierry Omeyer. Il va falloir faire un bon match pour avoir des repères par rapport à l’entame du Mondial. Les deux équipes vont avoir à cœur de se jauger. » Le gardien des champions du monde a conscience des petites lacunes actuelles de l’équipe. Mais il rappelle aussi que « les matches importants, ce sont ceux du Mondial ». Difficile de lui donner tort. Le public de Bercy devra s’en contenter.