RMC Sport

Le MAHB soutenu dans la tempête

Patrice Canayer

Patrice Canayer - -

Le Montpellier Handball s’est incliné lors de la 2e journée de Ligue des champions sur son terrain contre Leon (29-27). Malgré la défaite et le contexte pesant, les Héraultais ont pu compter sur le soutien indéfectible de leurs supporters.

Week-end d’OM-PSG oblige, le feu médiatique sur l’affaire des paris suspects s’est un peu affaibli en l’espace de quelques jours. A Montpellier pourtant, les problèmes demeurent pour un club qui lutte pour ne pas sombrer. Preuve en est cette défaite lors de la 2e journée de Ligue des champions face aux Espagnols de Leon (29-27), un second revers consécutif après celui en championnat à Toulouse (34-29).

Comme en Haute-Garonne, la jeune classe montpelliéraine, encadrée par William Accambray et Wissem Hmam, a livré un beau combat. Elle n’a lâché que dans les dernières secondes, butant sur un très bon Asanin (le portier de Leon) qui a largement contribué au succès des siens. Mais le plus important était peut-être dans les tribunes.

Tout Montpellier derrière le MAHB

C’était en effet la première fois que Montpellier évoluait dans son Arena depuis le début de l’affaire des paris suspects qui a ébranlé tout le handball français. On pouvait dès lors craindre un accueil un peu froid du public héraultais. Il n’en fut rien, bien au contraire. En témoignage de leur soutien total et indéfectible envers leur équipe, les spectateurs arboraient dans leur quasi-intégralité un tee-shirt siglé « I love MAHB » (j’aime le MAHB en français). Durant toute la partie, ils ont poussé derrière leurs protégés, même en fin de match lorsque l’efficacité offensive n’était pas au rendez-vous.

Dans les gradins, le MAHB pouvait également compter sur les différentes figures du sport montpelliérain pour faire corps. Le football était représenté par René Girard, l’entraîneur du club de football, assis à côté du président Rémy Lévy et de madame le maire Hèlène Mandroux. Le MHR était également présent avec le deuxième ligne Thibaut Privat et le trois-quart Thomas Combezou. Même l’équipe de water-polo, championne de France en titre, est venue assister à la rencontre. Un témoignage fort du sport montpelliérain en faveur des handballeurs, qui a touché l’entraineur Patrice Canayer : « Je les remercie pour le soutien qu’ils nous ont apporté à la fois par leur présence et aussi les différents messages de solidarité qu’ils nous ont envoyés. Cela nous a beaucoup touchés, tous ces gens qui nous ont soutenus et permis de croire en des jours meilleurs. »

Anthony Talllieu avec Julien Landry