RMC Sport

Les Bleues toujours dans le coup

Allison Pineau et Camille Ayglon

Allison Pineau et Camille Ayglon - -

Après leur succès face aux Pays-Bas (23-21) ce dimanche lors du tour principal de l’Euro, les Françaises sont toujours en course pour une qualification en demi-finales.

Angélique Spincer s’en souviendra. Quelques heures après avoir rallié la Norvège, en remplacement de Sophie Herbrecht, victime d’une entorse du genou, la demi-centre d’Issy les Moulineaux a offert une précieuse victoire aux Bleues ce dimanche face aux Pays-Bas (23-21). En transformant deux penaltys en toute fin de match, la Réunionnaise n’a pas tremblé malgré la pression et la fatigue du voyage. Grâce au sang-froid de son joker de luxe (52 sélections), la France entame son tour principal de la meilleure manière. Et confirme son redressement après sa victoire face à la Slovénie vendredi (29-19).Avec une défense solide, une attaque plus tranchante et une Amandine Leynaud impériale sur sa ligne (48% d’arrêts), les joueuses d’Olivier Krumbholz ont montré un visage plutôt séduisant.

21-21 à une minute de la fin

L’entraîneur des Bleues avait eu des mots très durs après le début de tournoi catastrophique de ses protégées (défaite face à la Norvège et la Hongrie). Ce qu’il a vu ce dimanche a du le rassurer. Même si tout n’a pas été parfait sur le terrain jaune et bleu de Lillehammer. Après avoir fait la différence en deuxième période, les vice-championnes du monde, qui ont compté jusqu’à cinq buts d’avance (16-11), se sont fait rejoindre par d’opiniâtres néerlandaises. « Personnellement, je ne connais pas cette équipe, confiait Camille Ayglon avant la rencontre. On ne les a jamais affrontées. Mais on n’a vu que c’était une nation solide. Elles jouent bien ensemble et elles s’accrochent beaucoup. » Tellement qu’elles ont même recollé à 21-21 à une minute de la fin. Mais Spincer a préservé l’essentiel… En arrachant une victoire méritée, les Bleues conservent leurs chances d’accéder aux demi-finales. A condition de poursuivre leur parcours sans-faute. En commençant par la Suède ce mardi (18h15).

Alexandre Jaquin