RMC Sport

Les Experts matent l’Allemagne

Gille et l'équipe de France ont bien débuté le tour principal de l'Euro 2010.

Gille et l'équipe de France ont bien débuté le tour principal de l'Euro 2010. - -

Dans un match très dur, la France a pris le meilleur sur l’Allemagne (24-22). Le tour principal de l’Euro commence bien.

Après un premier tour en demi-teinte, on attendait les Français au tournant face à leurs meilleurs ennemis allemands. D’entrée, le ton est donné : en contre-attaque, Thierry Omeyer prend en pleine tête un tir de Jansen sur contre-attaque (3e). La bagarre est lancée, le rythme très soutenu, et chacune des équipes écope d’un carton jaune en moins de dix minutes. Les deux sélections font jeu égal jusqu’à la 11e minute (4-4) avant que la France, quelque peu fébrile en attaque, laisse l’Allemagne mener pour la première fois, (5-4, 13e). Les Experts repartent vers l’avant, notamment avec Nikola Karabatic, Michaël Guigou et Bertrand Gille. Les hommes de Claude Onesta bénéficient de trois penalties parfaitement exécutés par Guillaume Joli. A la mi-temps, les champions olympiques 2008 mènent 12-10.

Les demi-finales en ligne de mire

Les Français réalisent un début de seconde période parfait et comptent jusqu’à sept buts d’avance sur leur adversaire (17-10, 35e). Mais comme lors des matchs de poule, les Bleus se relâchent et se font quelques frayeurs. Bertrand Gille en convenait après-coup : « On baisse un peu notre vigilance, on est un peu moins efficace au tir et ils reviennent tout de suite avec des contre-attaques. » Claude Onesta demande un temps-mort (52e) afin de recadrer son équipe. A trois minutes de la fin, l’avance des champions du monde 2009 n’est plus que de trois points (23-21), mais ils ne lâcheront pas leur succès. Nikola Karabatic, auteur de cinq buts, ne cache plus les ambitions françaises : « On a gagné, c’est le plus important. On veut remporter nos trois matchs. » Avec cinq points, les Bleus sont désormais idéalement placés pour atteindre les demi-finales. Prochain rendez-vous ce mardi, face à la Slovénie, avant la Pologne jeudi.

La rédaction- Carine Galli