RMC Sport

Les Experts, nouvelles stars TV ? Pas encore…

7,3 millions de téléspectateurs pour les Experts dimanche en finale qui n'auront eu le privilège d'être diffusés en clair que le temps d'un match

7,3 millions de téléspectateurs pour les Experts dimanche en finale qui n'auront eu le privilège d'être diffusés en clair que le temps d'un match - -

Si le service public a déroulé le tapis rouge dimanche à l’occasion de la finale remportée face au Danemark (37-35), les joueurs n’ont pas manqué d’épingler la faible exposition dont jouit leur discipline à la télévision. Le malaise s’est même déplacé sur le terrain politique.

Sacrée championne du monde pour la quatrième fois de son histoire, l’équipe de France de handball a écrasé la concurrence sur les parquets comme sur le petit écran. Avec 5,5 millions de téléspectateurs et 29% du public (Médiamétrie), France 2 s’est taillé la part du lion. En raison de la loi de 1986 relative à la liberté de communication, Canal +, pourtant détenteur des droits de la compétition, a dû céder les droits de la finale au service public pour un chèque d’environ 350 000 euros. La chaine cryptée, qui a elle aussi retransmis l’événement, a réussi à attirer 1,8 million de téléspectateurs, soit 37% de ses abonnés.
L’opération-commando de France Télévisions, pleine d’opportunisme, n’a pas manqué d’être épinglée par les handballeurs en personne. Si F2 a cassé ses programmes de la fin de journée pour l’occasion, Nikola Karabatic a renvoyé Laurent Delahousse, présentateur du JT de la Deux dans les cordes : « Il faudrait nous passer un peu plus à la télé et pas seulement quand on est en finale », a lancé le MVP du Mondial et porte-drapeau du hand français. Une pique adressée un peu plus tôt par son capitaine Jérôme Fernandez au micro du journaliste de Stade 2.

Bilalian : « Je fais ce que je peux ! »

Lundi, le patron des sports du service public s’est défendu. « Je fais ce que je peux, nous sommes un groupe généraliste, a plaidé Daniel Bilalian dans les colonnes de notre confrère PureMedias. Nous avons un public lambda. (…) Si événement il y a, on se porte acquéreur ! On est d'ailleurs les seuls en général… »
Preuve que le manque de visibilité du hand tricolore ne laisse pas indifférent, le sujet a été à l’ordre du jour de la dernière séance de questions au gouvernement. Interpellé, le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a reconnu que « (le hand) souffre effectivement d’un déficit de diffusion à la télévision », tout en se voulant optimiste: « La généralisation de la TNT avec dix-huit chaînes améliorera certainement le modèle général de diffusion. »
En 2009, pour le troisième sacre mondial des « Experts » en Croatie, la finale avait déjà captivé 4,4 millions de téléspectateurs sur France Télévisions (1,1 million pour Canal +). La question se posait déjà. Deux ans plus tard, la balle est toujours dans le même camp. Le développement du hand en pâtit, sans doute.