RMC Sport

Les frères Karabatic : "c'était une connerie"

Luka et Nikola Karabatic

Luka et Nikola Karabatic - -

Les deux frères, mis en examen dans l'affaire des paris truqués qui a émaillé le handball français, ont choisi Paris Match pour s'exprimer.

Il venait tout juste d'être mis en examen dans l'affaire de paris truqués autour de la rencontre Montpellier-Cesson. Nikola Karabatic avait publié sur sa page facebook un émouvant communiqué à destination de ses fans. Depuis, même après la pub parodique qui l'a mis en scène, c'était le silence radio.

Mercredi, Luka et Nikola Karabatic s'expriment enfin dans Paris Match. Pour l'hebdomadaire, ils ont ouvert leur intimité puisque des photos sont publiées avec leurs compagnes Jeny et Géraldine - également mises en cause - et leur mère.

Dans cet entretien, l'on apprend notamment que Jeny Priez, compagne de Luka et animatrice sur NRJ 12, a "fait des gâteaux", mais là n'est pas l'essentiel...

>> Lire notre dossier sur l'affaire des paris truqués

"C'est comme si on allait au bûcher"

Les deux frères sont remontés, surtout contre le traitement médiatique qui leur a été réservé dès leur arrestation à l'issue de la rencontre face au Paris-handball. Luka : "C'est comme si on allait au bûcher. Tous les regards étaient tournés vers nous, les Karabatic, comme si nous étions les hommes à abattre." Et Nikola de surenchérir : "Il y avait plus de photographes, de journalsites et de caméras qu'aux JO de Londres".

Les deux hommes se disent blessés qu'on puisse imaginer qu'ils aient triché. "Ils [les policiers, NDLR] m'ont traité comme un voyou" explique l'aîné quand le cadet conclut : "C’est une connerie. Mais je ne mérite pas d’arrêter ma carrière".

L'un comme l'autre répète que le handball est toute leur vie et qu'ils ressentent aujourd'hui un grand vide.

S.A.